Telliano Jean MarcAccusé d’avoir détourné un montant de dix millions de francs Guinéens destinés à la commission Fonction publique, Jean Marc Telliano a accepté de confier ses sentiments à Guineematin.com dans l’après-midi ce mercredi 11 mai 2016. Au bout du fil, le président du Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée (RDIG) s’est dit scandalisé et a promis de porter plainte contre ses accusateurs.

« Vous savez que le ridicule de tue pas, c’est l’habitude du RPG. Ils parlent de budget de dix millions, ça fait 3 mois. Pour la première session, quand l’opposition avait suspendu sa participation aux plénières de l’Assemblée nationale, il y a eu un premier budget qu’ils ont pris et qu’ils ont reparti entre eux. Maintenant, ce deuxième budget qui est de dix millions, ils veulent que ce montant soit aussi reparti. J’ai dit non ! On dit que c’est le budget de la commission. Il n’est pas là pour être reparti, mais c’est pour payer des consommables en cas de besoin. J’ai dit que je ne peux pas prendre la responsabilité de partager comme vous, vous l’avez fait. Moi, j’ai géré un département, je suis un homme d’Etat, je ne peux pas repartir un budget. J’ai dit que le budget est là, c’est pour le fonctionnement de la commission. Au besoin, on utilise l’argent qui ne fait que dix millions », a-t-il expliqué.

Pour Jean Marc Telliano, c’est même ridicule de l’accuser du détournement d’un si petit montant ! « Vous me voyez disparaître avec dix millions ? », interroge-t-il, précisant être au moment même où il échange avec Guineematin.com « en conférence des présidents » à l’Assemblée nationale…

Concernant ceux qui sont derrière cette accusation, Jean Marc Telliano persiste que ce sont ses adversaires du RPG : « Vous savez que le ridicule ne tue pas en Guinée ! Mais, personne n’est entrain d’alimenter la galerie sinon que les gens du RPG. J’ai dit que je refuse et jusqu’à preuve de contraire, je refuse de répartir », a-t-il persisté.

A la question de savoir s’il détient toujours le montant qu’on l’accuse d’avoir détourné, le président du RDIG a répondu autrement ! « Jusqu’à présent, si on a besoin de quelque chose, je paye parce que depuis que je suis président de cette commission, c’est moi qui ai toujours payé les consommables. L’Assemblée refuse de payer tout ce qui est consommable. Quand je parle de consommable, je parle de papier, de l’encre, etc. Il faut que ces gens-là se mettent en face de moi, je suis à l’Assemblée nationale. Pourquoi ils ne disent pas ça à l’Assemblée au lieu d’aller dans les médias ? », s’est-il encore interrogé.

Enfin, l’honorable Jean Marc Telliano a annoncé qu’il portera plainte contre les auteurs de cette accusation pour diffamation : « Je veux porter plainte pour diffamation contre les gens qui ont dit cela. C’est de la diffamation », a-t-il insisté.

Propos recueillis et décryptés par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin