BambétoComme nous l’annoncions précédemment, le chef de file de l’opposition a conduit hier, jeudi 19 mai 2016, la marche funèbre de la morgue de l’hôpital national Ignace Deen au cimetière de Bambéto où son agent de sécurité, Mamadou Saidou Bah, repose désormais aux côté des autres « victimes du régime Alpha Condé ».

Dans un discours plein d’émotion, mais aussi de frustration et de détermination, le président de l’UFDG, a demandé plus de courage à ses militants pour obtenir la démocratie, l’équité et la justice en République de Guinée. « Pourquoi cette haine ? Pourquoi cette stigmatisation ? », s’interrogeait l’opposant avec insistance. « Alpha Condé ne supporte pas notre lutte contre sa dictature », a fait observer Cellou Dalein Diallo, encourageant ses innombrables partisans à ne pas baisser les bras, le combat étant loin de finir…

Mais, pendant que le leader de l’opposition guinéenne bénissait et priait pour la paix et l’unité nationale en Guinée, ses partisans criaient fort pour être bien entendus : « Pinka ! Pinka ! Pinka ! », lire : « Fusil ! Fusil ! Fusil ! »…

Guineematin.com vous propose, ci-dessous et en vidéos, l’intégralité du discours de Cellou Dalein Diallo, immortalisé par Ibrahima Sory Diallo, l’un de nos trois reporters qui étaient hier à Bambéto :


Facebook Comments

Commentaires

Guineematin