Koubia : tenue d’une réunion de concertation lundi dans la préfecture

Amadou Sadio Diallo, préfet de KoubiaUne réunion de concertation s’est tenue, lundi, 13 juin 2016, dans la préfecture de Koubia, sous la présidence du préfet de la localité, Amadou Sadio Diallo, a appris Guineematin.com de l’AGP. La rencontre a mobilisé les sous-préfets, maires, présidents des Délégations Spéciales, les secrétaires généraux et receveurs des communes, les chefs Sections Eaux et Forêts, Cantonnement forestier et le président de la Chambre préfectorale de Commerce.

L’objectif de la réunion a porté sur les dispositions à prendre pour l’application du message N°047/MATD/CAB/DNAT du 23/05/2016 relatif à l’interdiction de la coupe du bois ; la restitution de la réunion de travail sur les finances publiques et locales tenue à Lélouma autour du gouverneur, les 19 et 20 mai 2016 ; et les préparatifs pour l’inauguration de la Radio Rurale locale de Koubia.

Au titre du premier point concernant l’application du message sur l’interdiction de la coupe bois, le préfet de Koubia, Amadou Sadio Diallo a reconnu les efforts à fournir pour arrêter la coupe du bois à Koubia. Une préfecture réputée dans la coupe abusive et anarchique du bois.

Ce message stipule que «tout stock découvert dans une localité ou tout camion transportant du bois qui est appréhendé, entraînera de facto la suspension de leurs fonctions de préfets et sous-préfets».

Pendant ce temps, le préfet a informé le public de la saisie d’un camion transportant des madriers en provenance de la sous-préfecture de Gadhawoundou, avant d’insister auprès des sous-préfets et conservateurs de la nature, à veiller à l’application du texte.

Le préfet a martelé : « je ne vais pas porter les bêtises d’un sous-préfet, et je ne serai pas un paravent».

Aux yeux des observateurs, il est très difficile d’appliquer ce message d’interdiction de la coupe du bois. Un phénomène entretenu avec la complicité de certains cadres de la préfecture chargés de l’application du message.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, le camion saisi se trouve dans un village situé à 42Km à l’Est de la ville et les madriers débarqués dans un autre village situé, lui à 47Km. Ce point a suscité un débat houleux entre les participants à la réunion.

Au titre de la gestion financière, il a été noté entre autres, l’’insuffisance des receveurs au niveau des communes, les budgets primitifs ne sont pas élaborés et soumis à la tutelle dans la plupart des communes, le non-respect de la clé de répartition des impôts.

S’agissant du 3eme point concernant les préparatifs de l’inauguration de la Radio Rurale Locale de Koubia, El hadji Mamoudou Moromi Diallo, Président de la Chambre préfectorale du Commerce et Président de la Commission de Suivi de la Radio, a précisé : «des grands travaux restent encore à faire, notamment la clôture, la guérite et les toilettes».

Par ailleurs, le préfet, Amadou Sadio Diallo a invité les maires et les présidents de Délégations Spéciales (DS) de continuer à cotiser pour le reste des travaux.

Dans les divers, il a été question entre autres, des routes et des stations-services.

AGP

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS