Mairie de la commune urbaine de LabéDes conducteurs du camion de transport d’ordures de la commune urbaine de Labé ont été surpris en flagrant délit de vol de briques à Diohé dans la sous préfecture de Tountouroun. Interpelés par les citoyens de Diohé qui les guettaient depuis peu, les présumés voleurs ont été remis à la gendarmerie territoriale de Labé pour des fins d’enquête, a appris Guineematin.com de sources officielles.
C’est avant-hier, samedi 22 octobre 2016, que les huit (8) présumés malfaiteurs ont été surpris entrain d’embarquer des briques volées dans le camion de la commune qui sert de transport des ordures à Diohé, dans la sous-préfecture de Tountouroun, la localité qui abrite la décharge d’ordures.

Selon les informations recueillies sur place, c’est après avoir déversé les ordures que les présumés voleurs embarquent les briques déchargées dans des chantiers en construction situés aux alentours de la décharge.

« Des propriétaires de chantiers ont transporté des matériels sur leur chantiers en construction. Malheureusement, les deux chauffeurs de la commune en complicité avec 4 autres, après déversement des ordures, embarquent les briques de ces propriétaires pour ensuite les revendre. Après enquête, on a trouvé qu’effectivement ce sont eux qui les volaient. Informé, je leur ai dit de patienter jusqu’à ce qu’ils commencent l’embarquement. Et, dès qu’ils ont commencé l’embarquement, on les arrêtés la main dans le sac », a expliqué Mamadou Sanou Sow, le chef du secteur de Diouhé.

Concernant le nombre de briques emportées par les présumés cambrioleurs, Mamadou Sadjaliou Diallo, l’une des victimes indique avoir perdu à elle seule plus de cinq mille (5 000) briques

« J’ai envoyé plus de 5 000 briques sur mon terrain, situé près de la décharge des ordures. Entretemps, j’ai voyagé. A mon retour, j’ai trouvé qu’ils ont emporté la moitié et au moment des enquêtes, ils ont pris le reste. Ce jour, on m’a appelé pour m’informer du vol. D’ailleurs, les voleurs ont même reconnu avoir pris mes briques », a-t-il confié à Guineematin.com

Elhadj Mamadou Cellou Dka Diallo, nouveau président de la délégation spéciale de Labé

Elhadj Mamadou Cellou Dka Diallo, nouveau président de la délégation spéciale de Labé

Interrogé sur cette affaire, le président de la délégation spéciale de Labé, Elhadj Cellou Daka Diallo a dégagé toute responsabilité de la marie et a demandé que les auteurs de ce vol soient punis à la hauteur de leurs forfaitures.

« C’est moi qui ai ordonné au véhicule d’aller verser les ordures à Tchalakoun. Mais, s’il est allé verser les ordures et il en a profité pour voler des briques, c’est son affaire, ce n’est pas mon affaire à moi. Même si c’est 20 personnes qui sont interpellées, c’est le voleur qui a volé. Donc, c’est au voleur d’assumer sa responsabilité », s’est défendu le président de la délégation spéciale de Labé.

Précisons que les huit (8) présumés voleurs sont actuellement détenus à la gendarmerie territoriale de Labé où ils sont auditionnés depuis ce lundi 24 octobre 2016.

De Labé, Yayé Aissata Diallo pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin