Cellou Dalein sur les violences entre jeunes UFDG et NFD : « les sources ne viennent pas de chez nous »

cellou-dalein-diallo-ufdgL’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale ordinaire, ce samedi 03 décembre 2016, en présence de nombreux militants sous un soleil de plomb. Elhadj Cellou Dalein Diallo, président du parti était entouré de ses principaux collaborateurs, dont notamment Bano Sow, vice-président chargé des questions politiques, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Malgré le début des travaux de rénovation du siège de l’UFDG, cde nombreux militants étaient au rendez-vous pour la séance d’aujourd’hui. Plusieurs artistes vont égayer la foule avec des sonorités en hommage au parti et à son leader.

L’essentiel des débats à tourné autour des préparatifs pour les prochaines élections communales. Dans son discours, Elhadj Cellou Dalein Diallo a informé l’assistance des avancées dans la mise en œuvre des accords politiques du 12 octobre dernier. « Je tiens à vous informer que le code électoral amendé est arrivé à l’Assemblée Nationale, ainsi que le code des collectivités. Je pense que les députés ne manqueront pas d’examiner ces textes et de les adopter en vue de pouvoir organiser au mois de février, les élections locales », a dévoilé aux militants le chef de file de l’opposition.

Parlant justement de ces futures élections communales, Elhadj Cellou Dalein va dévoiler son souhait : « je voudrais vous rappeler que l’UFDG s’est fixée comme objectif de contrôler les 5 communes de Conakry. Nous en avons la capacité, nous avons l’électorat qu’il faut, il suffit qu’on s’organise et qu’on sécurise les suffrages de nos militants. A cet égard, il faut d’abord sensibiliser les gens pour élever le niveau de participation afin que tous ceux qui sont inscrits aillent voter. Une fois qu’on a voté, il faut tirer les leçons du passé pour mettre en place un dispositif infaillible de lutte contre la fraude », martèle le leader de l’UFDG.

Par ailleurs, l’ancien premier ministre va lancer des pics à l’endroit du parti au pouvoir. « Aujourd’hui, le RPG est en perte de vitesse, vous le constatez tous les jours. Mais, il compte toujours sur la fraude et il faut qu’on empêche la fraude. Je suis convaincu que si l’UFDG réussi à contrer efficacement cette fraude, il n’y a pas de raison qu’on ne contrôle pas Kaloum, Matam, Matoto, Dixinn et Ratoma. Vous avez suivi la manifestation à Kaloum, et vous avez suivi l’accueil qui a été réservé au président qui était de passage là-bas. Vous en avez entendu parler, moi je ne reviens pas là-dessus », lance Cellou Dalein.

En outre, il va revenir sur les violences récemment enregistrées entre militants de l’UFDG et partisans des NFD. « Je demande aux jeunes de se calmer. C’est vrai, nous sommes agressés dans notre bastion. Je sais que les sources de la violence ne viennent pas de chez nous. Mais, je prie tous les jeunes militants de l’UFDG de garder le calme et de garder la sérénité, de ne jamais être la source d’une violence dans les rues. Préparons-nous à sanctionner tous nos adversaires dans les urnes… », conseillera Cellou Dalein.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS