C’est une bouffée d’oxygène pour les populations de Gbessia centre 1. Comme à son habitude, Hadja Halimatou Dalein Diallo, épouse du chef de file de l’opposition, a loué des camions et un bulldozer pour dégager les ordures entassées à deux pas du petit marigot du quartier et qui polluaient l’environnement. Cela s’est passé le samedi dernier, 8 avril 2017, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, ces ordures ont commencé à être déversées à ce niveau il y a près d’une année. Les habitants de ce quartier ont vainement demandé au gouverneur de Conakry, par le canal du chef de quartier, de les aider à dégager ces ordures. C’est ainsi qu’un groupe de personnes est allé chez Hadja Halimatou Dalein Diallo pour plaider leur cause.

Interrogé sur ce geste de madame Dalein, le chef de quartier de Gbessia centre 1, monsieur Momo Camara, a commencé par rappeler qu’il a adressé plusieurs courriers au gouverneur de la ville de Conakry mais sans succès. « Donc, si nous avons eu une personne de bonne volonté comme cette dame, on ne peut que se réjouir et prier Dieu de l’assister », s’est-il réjoui.

Hadja Halimatou Dalein Diallo a confirmé avoir reçu, il y a quatre jours, une délégation venue de Gbessia centre 1, lui demandant de les aider à ramasser ces ordures. « J’ai donc décidé de répondre à ce besoin social. Mais, le constat que j’ai fais là, c’est qu’il est amer et triste. Je me rends compte que ceux qui doivent le faire, ils peuvent mais ils ne veulent pas. Parce que nous votons des budgets pour ça. Je crois que l’assainissement de la ville est prévu dans le budget et ceux qui doivent le faire, s’ils ne sont pas motiver à le faire, je trouve ça extrêmement grave », a-t-elle laissé entendre.

Par ailleurs, Hadja Halimatou a ajouté que ce choix porté sur elle l’encourage davantage à travailler pour le bonheur de cette population malgré ses maigres moyens. « Vous savez que le problème d’ordures nécessite assez de moyens. Je n’en ai pas mais, quand je rencontre les femmes comme ça, je suis contente et je le fais à cœur ouvert. On va nettoyer ici, ça va être propre. Je voudrais inviter la population aussi à ne pas mettre des ordures ici. Quant aux autorités, je n’ai rien à leur dire parce qu’elles n’existent même pas », a-t-elle dénoncé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin