Le Président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, par ailleurs Chef de File de l’Opposition guinéenne, à entamé, ce dimanche, 14 mai 2017, un séjour européen devant le conduire respectivement en Belgique, en Angleterre et en France. Commençant à dérouler son agenda, Cellou Dalein est allé à la rencontre restreinte des responsables européens de son parti, peu avant de convoler avec des militants et sympathisants, massivement mobilisés pour un meeting géant. A constaté Guineematin.com via son Correspondant en Europe.

Après que le President de l’UFDG ait totalement écoulé les questions liées au fonctionnement du parti et aux préparatifs des prochaines consultations électorales, un responsable fédéral d’Allemagne évoque le doute qu’il porte 《 sur la sincérité et la fiabilité des ministres congédiés du gouvernement d’Alpha Condé qui se sont récemment reconvertis en opposants, en rejoignant directement ou indirectement l’UFDG dans sa lutte d’offrir aux Guinéens de meilleures perspectives》.

Et, CellouDalein Dalein de répondre: 《 La politique est trop compliquée. Avec le niveau politique atteint par l’UFDG, nous devons faire preuve de flexibilité dans la vigilance. N’ayons pas les yeux rivés sur le passé. Il y a des personnes de conviction et des opportunistes, certes. Mais, aux regard des frustrations engendrées par la gouvernance actuelle, les mentalités ont fondamentalement évolué. Nous devons absolument briser le mythe faisant de l’UFDG un parti ethnique. L’un de ceux auxquels vous faites allusion est en train, honnêtement parlant, de poser de très bons actes à mes côtés. Ne fermons la porte à personne. Accueillons tous ceux sui voudraient ameliorer les conditions de vie des Guineens. Jusqu’à preuve du contraire, nous devons croire en leur bonne foi》. Sans commentaire.

Mandian SIDIBE, depuis la salle de réunion de l’UFDG à Bruxelles pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin