Suite à la grève générale illimitée, déclenchée par la Fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée (FESABAG), les banques primaires de la ville carrefour (Mamou) sont restées fermé à leurs clients ce mercredi, 24 mai 2017, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

De la société générale des banques en Guinée (SGBG) à la banque islamique, en passant par la BICIGUI et ECOBANK, le constat est le même. A part quelques agents de sécurité qui assurent la garde des lieux, aucun employé de ces institutions bancaires n’est venu à la banque ce mercredi.

Les quelques rares travailleurs des banques rencontrés dans la circulation, disent leur solidaire à leur syndicat et lui demandent d’ailleurs de tenir le cape et ne pas fléchir face à l’indifférence des patrons.

« Nous sommes vraiment solidaires avec le syndicat et nous lui demandons de ne pas fléchir devant les patrons des banques. Car, ce que nous réclamons est simple et noble. En plus, c’est un droit. Nous manipulons de l’argent tous les jours. Mais, nous sommes pauvres comme des chômeurs », a expliqué à Guineematin.com un banquier sous l’anonymat.

Pour rappel, les employés des banques et assurance de Guinée sont en grève pour exiger des meilleures conditions de vie.

En attendant la réouverture des banques, les citoyens de la ville carrefour s’interrogent sur la durée cette grève et ses impacts sur les familles qui voient leur argent bloqué sans aucune possibilité de retrait.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tel : 622 97 27 22

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin