Meeting de l’opposition à Matoto : « le FAD ne participera pas », prévient Telliano

Après son premier meeting du dimanche dernier à Kaloum, l’opposition républicaine promet d’animer son deuxième meeting après demain, samedi, 22 juillet 2017, dans la commune de Matoto. L’objectif, selon les organisateurs, vise à expliquer aux populations de Conakry la nécessité de sortir dans la rue pour manifester le 02 août prochain pour dénoncer le refus du pouvoir Alpha Condé de respecter ses engagements, notamment l’organisation des élections locales.

Seulement, tous les partis membres du Front pour l’alternance démocratique (FAD) ont décidé de boycotter à la fois ces différents meetings et aussi la marche prévue le 02 août prochain. C’est en tout cas ce qu’a indiqué l’honorable Jean Marc Telliano, président du parti RDIG et membre du FAD. « Si l’opposition guinéenne veut être respectable et crédible, il n’y a pas de raison qu’elle manifeste en ce moment », a-t-il dit à un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce jeudi.

A en croire cet élu du peuple qui revendique pourtant sa place au sein de l’opposition, « toutes les dispositions afférentes à nos revendications sont en cours d’exécution ».

Par ailleurs, le président du Rassemblement pour le Développement Intégré de la Guinée (RDIG), a précisé que l’autre raison qui fait que les membres du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) ne participeront pas au meeting de ce samedi est que l’UFDG et ses « nouveaux amis » ont pris cette décision de façon unilatérale. « Nous n’avons pas été consultés », a-t-il dit, déplorant un manque de concertation au sein de l’opposition guinéenne avant de prendre des décisions aussi importantes que les meetings et autres types de manifestation.

Bref, l’honorable Jean Marc Telliano a rappelé à l’UFDG et aux autres partis qui l’accompagnent que « même en temps de guerre, les protagonistes se retrouvent autour de la table pour discuter et déclarer un cessez-le feu ». Le président du RDIG a alors réitéré qu’il est pour lui « incohérent » de continuer des manifestations au moment où les points d’accord sont en train d’être satisfaits par le pouvoir.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS