La marche de l’opposition guinéenne contre le régime du professeur Alpha Condé a été endeuillée ce mercredi, 02 août 2017, a appris Guineematin.com de la Gendarmerie nationale, chargée d’assurer la sécurisation de la foule.

« C’est un grave accident de la circulation qui s’est produit avant l’arrivée des leaders. Il y a une vingtaine de motards qui ont dépassé de façon précipitée notre position au niveau de l’esplanade du stade du 28 septembre. Ils ont fait un accident un peu devant, il y a un qui vient de rendre l’âme à l’hôpital de Donka. Un autre est dans le coma », a indiqué le colonel Mamadou Alpha Barry, porte parole de la Gendarmerie nationale.

A 15 heures 40′, alors qu’il se trouvait au milieu du cortège au niveau du quartier Minière, l’officier a rassuré Guineematin.com que tout se passe normalement. « Nous raccompagnons les manifestants. Il n’y a aucun incident », a-t-il dit.

A suive !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin