C’est avec un grand retard, que l’assemblée générale du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, a démarré ce samedi 19 août 2017, à son siège au quartier Béhanzin, dans la Commune de Matoto. La séance a été présidée par Dr Zalikatou Diallo, transfuge du PEDN. Il y a avait trois points à l’ordre du jour, à savoir : les déplacements du président Alpha Condé dans les pays victimes de tragédie, le compte-rendu de la mission du parti et les préparatifs des élections locales, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Tout d’abord, il est revenu à l’ancien ministre de la fonction publique, Sékou Kourouma de revenir largement sur les biens fondés des missionnaires du parti à travers le pays. « La mission qui doit être dans le pays, y compris Conakry, aura la tâche de vulgariser le nouveau projet de statuts et de règlement intérieur qui va régir le RPG Arc-en-ciel, de faire partager la vision du président Alpha Condé, tout en expliquant les acquis sous son magistère. Aussi, ils iront à la rencontre des premiers militants du RPG pour remonter leurs problèmes, sans oublier qu’ils auront pour rôle de sensibiliser les militants pour les prochaines élections communales et communautaires », a-t-il déclaré en substance.

S’agissant de la visite du président Alpha Condé en Sierra Léone et au Burkina Faso, le secrétaire permanent du RPG, Lansana Komara a placé ce déplacement du locataire de Sékhoutoureyah sous le signe de la solidarité africaine.
Par ailleurs, Lansana Komara dira que le RPG-AEC « reste et demeure un parti champion. Les militants, chacun de don côté doit batailler pour apporter de nouveaux adhérents car le parti de la victoire doit sortir vainqueur à l’issue des prochaines élections », martèle le secrétaire permanent du RPG.

Aboubacar Fatou Soumah, dit Toumba,

Aboubacar Fatou Soumah, dit Toumba,

En outre, cette assemblée générale a fait l’objet de perturbations par la brigade d’auto-défense du parti, une structure en charge de la sécurité du siège. Ces agents de la sécurité du RPG ont fait des irruptions sporadiques pour exposer leur frustration. Une colère liée à la mort d’un des leurs, suite à un accident survenu jeudi dernier. La victime, Aboubacar Fatou Soumah, dit Toumba, décédé le lendemain suite à une chute dans un caniveau, s’est vue abandonné par les responsables du parti et le bureau politique national du RPG.

Devant la vive tension qui prévalait, la réunion a été écourtée et Hadja Nantou Chérif, coordinatrice national du parti, a invité tous les responsables à une réunion avec les membres de cette brigade.

Alhassane 3 Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin