Comme annoncé précédemment, la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP), s’est ouverte ce mercredi 1er novembre 2017. C’est le palais du peuple de Conakry qui a servi de cadre à la manifestation en présence de nombreuses personnalités. Une initiative du ministère de l’unité nationale, célébrée dans une chaude ambiance, et qui vise à rapprocher davantage les guinéens.

La SENACIP est à sa deuxième édition. Pendant une semaine, les guinéens de Conakry et de l’intérieur du pays, vont vibrer au rythme de cette fête. Dans son discours, le ministre de tutelle, Khalifa Gassama Diaby a commencé par donner les objectifs de sa démarche. « L’objectif de la SENACIP n’est pas d’inventer un citoyen en une semaine. La finalité de cette initiative est de nous rappeler à tous, à chaque guinéen, à l’Etat, à tous les partis politiques, à l’ensemble de la société civile, à tous les acteurs de la vie nationale, à l’exigence de civisme, d’égalité, de liberté et de solidarité ».

Par ailleurs, Khalifa Gassama Diaby a fait un diagnostic des maux qui minent la société guinéenne. « Trop de temps perdu dans ce pays, dans la complaisance en matière de civisme, de respect des lois, des institutions de la République, des droits et des libertés, mais aussi des devoirs de responsabilité de chaque guinéen. Et pourtant, pas d’issue possible pour nous, peuple de Guinée, nation guinéenne, sans communauté politique structurée, fondé sur les principes d’humanité partagés par tous, afin de garantir à chaque citoyen le respect de sa dignité et e leur intégrité physique et morale », conseille le ministre.

Pour changer la donne, estime Khalifa Gassama Diaby, « il nous faut du courage, de l’engagement, de la détermination, une forte dose de patriotisme démocratique et beaucoup de cœur et d’humanité ».

De son côté, le Premier ministre a émis le souhait que cette semaine nationale de la citoyenneté soit l’occasion pour « des millions de guinéens de fêter la main dans la main ». Mamady Youla a rappelé que la Guinée, avec sa devise, doit faire preuve d’unité. « Notre devise est Travail-Justice-Solidarité. Faisons la vivre chaque jour pour que notre nation soit plus forte aujourd’hui et pour toujours. Fort de notre histoire, nous pouvons construire un futur commun. Pour le construire, nous devons travailler ensemble, pour consolider notre démocratie, pour faire en sorte que le progrès profite à tous », a laissé entendre le Premier ministre.

Après avoir déclaré ouverte la deuxième édition de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP), Mamady Youla a fait des pas danse avec le reggae man Takana Zion et Hadja Rabiatou Sérah Diallo, présidente du Conseil Economique et social.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin