image d’archive

Ce jeudi 9 Novembre 2017, est la date choisie par les hommes des médias privés évoluant à Labé pour battre le pavé, en emboîtant le pas à leurs confrères de Conakry pour dénoncer les exactions dont ils sont victimes le plus souvent de la part des forces de l’ordre, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

Cette marche pacifique organisée par l’Association des Jeunes Reporters (AJR) sera lancée à 10 heures et partira du rond-point Hoggo M’bouro pour le Gouvernorat, en passant par le carrefour Hôpital et la devanture du Bloc Administratif de la préfecture de Labé.

A leur point d’arrivée au gouvernorat, les organisateurs de cette marche pacifique comptent livrer un message qui sera adressé aux autorités à travers un mémorandum dans lequel ils vont dénoncer entre autres : les exactions commises sur certains journalistes à Conakry, la semaine dernière, l’acharnement de la Haute Autorité de Communication (HAC) contre des médias du pays comme les cas du groupe de presse Gangan de Conakry et de la Radio Espace FM, sans oublier la mise en garde faite contre la télévision privée Evasion Guinée.

Déjà, une lettre d’information, dont Guineematin.com détient une copie, a été adressée aux autorités communales hier, ce mardi 7 novembre 2017, aux environs de 13 heures, par les organisateurs.

Les autorités préfectorales et régionales ont été également saisies de cette marche pacifique qui sera organisée par les hommes des médias privées de Labé demain, jeudi 9 novembre 2017, pour marquer leur solidarité à leurs confrères victimes d’exactions de la part des forces de l’ordre.

Nous y reviendrons !

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin