Le comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016 s’est réuni à nouveau ce lundi à Conakry au compte de sa 22ème session. Les acteurs politiques ont discuté pendant plusieurs heures sans pour autant parvenir à des avancées sur le contentieux électoral, principal sujet de ce dialogue politique. Les lignes n’ont pas du tout bougé sur ce point, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Avant cette 22ème session du comité de suivi, une sous-commission s’est réunie la semaine dernière pour plancher sur le contentieux électoral. Les résultats de ces discussions ont été tenus secrets par les acteurs politiques. Ce lundi, 30 avril 2018, le comité de suivi s’est retrouvé pour continuer les discussions sur cette épineuse question qui empêche l’installation des conseils communaux élus à l’issue du scrutin du 04 février dernier.

Mais au sortir de cette rencontre, le reporter de Guineematin.com qui était sur place a appris qu’il n’y a pas eu d’avancées significatives sur cette question. Chaque partie prenante a fait des propositions qui ont été débattues sans qu’un compromis ne soit trouvé pour l’instant autour de la revendication de l’opposition républicaine, qui réclame la restitution de ses voix annulées par les présidents des CACV.

Une nouvelle session est prévue vendredi prochain. En attendant, il est prévu de faire appel à des experts internationaux qui vont venir apporter leur expertise au comité de suivi. Et pendant ce temps, une réunion de l’opposition est prévue cet après-midi. Les opposants qui avaient donné une semaine au comité de suivi pour que celui-ci montre une volonté d’aller dans le sens de la satisfaction de leur revendication, devraient annoncer la suite à donner à cette nouvelle rencontre sans issue favorable.

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin