Mory Sangaré, ministre de l’Education Nationale

La composition du nouveau Gouvernement guinéen dirigé par Ibrahima Kassory Fofana continue de susciter des réactions tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. A Labé par exemple, les débats portent notamment sur le choix du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Si certains saluent la nomination de Mory Sangaré, d’autres par contre déplorent cette décision, a constaté un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Avant d’être inspecteur régional de l’éducation de Mamou, Mory Sangaré a occupé le même poste pendant plusieurs années à Labé. Le nouveau ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation est donc un homme bien connu dans la ville de Karamoko Alfa. Il est connu notamment pour être très actif sur la scène politique en tant que coordinateur régional du RPG Arc-en-ciel. D’où les multiples réactions que suscite sa nomination dans cette ville.

Mamadou Doumbouya, secrétaire politique du RPG Arc-en-Ciel à Labé, salue ce choix, et estime que Mory Sangaré sera à la hauteur des attentes du peuple de Guinée : « Monsieur Mory est un cadre, un technicien, nous pensons, comme il a pu tenir l’IRE de Labé et celle de Mamou sans faute, il sera à la hauteur de ce département. Il n’est pas seul au sein du Ministère, il doit travailler avec son cabinet. La nomination d’un fonctionnaire n’a rien à avoir avec la politique. Mory a ses qualités, les gens le verrons à l’épreuve, il va réussir », soutient le responsable du parti au pouvoir.

Mory Sangaré, ministre de l’Education Nationale

Le sentiment est cependant tout autre dans les rangs de l’opposition. Selon Mamadou Aliou Sampiring Diallo, responsable de la communication du bureau fédéral de L’UFDG à Labé, la nomination de Mory Sangaré comme ministre de l’éducation est une mauvaise décision. Il pense que le nouveau ministre n’a pas les compétences nécessaires pour bien gérer un tel département : « on est en train de jouer avec l’éducation nationale. Dans les conditions normales, on devait nommer une personne compétente pour diriger un tel Ministère, car l’avenir de la nation repose sur l’éducation de nos enfants.

Mory Sangaré est un tonneau vide qui fait des fautes plus que K2 (son prédécesseur). Il a longtemps géré l’éducation ici à Labé mais rien de positif n’a été enregistré pendant son règne. Franchement, tout ce qui lui a valu cette nomination c’est parce qu’il a créé des comités de soutien en faveur du RPG Arc-en-ciel dans toutes les écoles. Mory Sangaré est plus que K2 dans la médiocrité », a dit l’opposant.

Dans les écoles tout comme dans les rues de Labé également, des réactions divergentes se font entendre suite à la nomination de Mory Sangaré à la tête du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin