Ministère de l’Environnement : Roger Patrick Millimono s’engage à faire face aux défis

Le nouveau ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Roger Patrick Millimono a pris fonction ce vendredi 1 juin 2018. La cérémonie de passation de service entre la ministre sortante, Assiatou Baldé, monsieur Millimono, s’est déroulée au siège du département. C’est le secrétaire général du gouvernement Sékou Kissing Camara qui a présidé la rencontre en présence de plusieurs ministres et hauts cadres de l’Etat, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Assiatou Baldé

La ministre sortante, Assiatou Baldé a remercié le président Alpha Condé pour la confiance placée en elle. Après avoir souhaité pleine réussite au ministre rentrant, Assiatou Baldé a égrené certains actes qu’elle a posés à la tête du département. « Dans le domaine de la promotion de la gouvernance environnementale, nous avons eu à organiser la formation de 1 846 agents et cadres intervenants dans le secteur de l’environnement, des eaux et forêts, et à faire doter en uniforme 2600 agents des corps conservateurs de la nature des promotions 2013 et 2017. Nous avons eu à participer activement à l’élaboration et à la validation du PNDES ainsi qu’à sa présentation à la réunion du groupe consultatif organisé à Paris les 16 et 17 novembre 2017. Nous avons aussi élaboré et fait adopter et diffuser le code forestier, Préparé et fait signer le décret portant gestion écologique des PCB. Nous avons également pu faire adopter par l’Assemblée Nationale le rapport national intérimaire sur la mise en œuvre du protocole de Nagoya en Guinée », a-t-elle cité entre-autres.

Pour sa part, Roger Patrick Millimono, nouveau ministre de tutelle, a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat mais aussi au Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana. « C’est conscient de toute cette responsabilité et de ce privilège que j’ai accueilli ma nomination et je mesure en même temps les défis qui m’attendent. Je m’engage à œuvrer inlassablement à y faire face et à les relever avec l’appui de tout le personnel du département pour le bien-être des citoyens guinéens », a-t-il dit.

Roger Patrick Millimono

En outre, Roger Patrick Millimono a décliné ses aspirations. « L’accent sera mis sur la bonne gouvernance, la transparence et la performance. C’est dire que la responsabilité de chacun est engagée. Pour y arriver, il est nécessaire voire indispensable de mettre en place des politiques environnementales conformes et robustes pour assurer une bonne coordination pour la mise en œuvre de nos règlementations nationales et de nos engagements internationaux sur l’environnement », a-t-il laissé entendre.

Pour ce qui est des défis qui l’attendent, Roger Patrick Millimono se dit mesurer l’immensité de la tâche qui va tourner autour notamment « de l’exploitation rationnelle de nos ressources naturelles, la promotion du mode de production plus durable, le contrôle des déchets et autres formes de nuisance, la vulgarisation des mesures de prévention face aux changements climatiques et le respect de nos engagements nationaux et internationaux en matière de promotion et de protection de l’environnement ».

La cérémonie a pris fin par la remise d’un satisfecit par les travailleurs à la ministre sortante, Assiatou Baldé.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS