Rien ne va plus entre le préfet de Siguiri, Ibrahima Kalil Keita, et l’actuel directeur général de la SAG, Abdoulaye Diaby. A l’occasion d’une réunion tenue hier, jeudi 28 juin 2018, autour de la crise liée au manque de courant dans la ville de Siguiri et dans la sous-préfecture de Kintinia, l’autorité préfectorale a demandé le départ du directeur de la société minière, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Au-delà de la revendication liée à la fourniture du courant électrique par la SAG à la ville de Siguiri et à la commune rurale de Kintinia, une autre réclamation et non des moindres se fait entendre à Siguiri. Et, elle vient du premier responsable de la préfecture. Ibrahima Kalil Keita demande le départ du directeur général de la société aurifère de Guinée (SAG), Abdoulaye Diaby, qui selon lui, crée des problèmes à la préfecture. Il l’a dit hier jeudi, 28 juin 2018 à l’occasion d’une réunion de crise consécutive aux manifestations contre le manque de courant électrique à Siguiri. Réunion qui était présidée par le Gouverneur de Kankan, Mohamed Gharé.

« Le problème entre la ville de Siguiri et Kintinia c’est la SAG, le problème de plantations d’acajou qui se pose entre nos communautés c’est la SAG, les nommés Dioubaté et Youla sont les plus grands menteurs, ils n’honorent jamais leurs engagements. Le directeur Diaby n’est pas tranquille, tantôt il est à Conakry, tantôt en Afrique du Sud, tantôt à Bamako, il nous crée des problèmes après il va dormir a ailleurs. On ne va pas le chasser par la violence mais, monsieur le gouverneur, nous vous demandons de nous aider à faire partir Diaby. Le problème de la SAG c’est lui, au moment où le blanc était là tout allait bien, mais depuis qu’il est là c’est des problèmes », a dit le préfet.

Une déclaration suivie d’un tonnerre d’applaudissement des citoyens présents à cette rencontre. En réponse, le Gouverneur de Kankan, le général Mohamed Gharé, a dit avoir entendu cette doléance, et a promis de la transmettre à qui de droit.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin