Rentrée scolaire : pas de mobilisation à N’zérékoré

La rentrée scolaire n’a pas mobilisé du monde ce mercredi, 03 octobre 2018 à N’zérékoré. Les élèves et les enseignants de la ville n’ont pas répondu à l’appel des autorités relatif à la reprise des cours en ce jour, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Officiellement, les écoles ont rouvert leurs portes ce mercredi à N’zérékoré comme partout ailleurs en Guinée. Mais, pour la reprise des cours, il faudra attendre encore. Jusqu’à quand ? On ne saurait le dire. En effet, les élèves et les enseignants dans leur majorité, ont boycotté cette rentrée. Ils ont préféré rester à la maison plutôt que de reprendre le chemin des classes.

Dans toutes les écoles de la ville, on remarquait juste la présence des chefs d’établissements, des encadreurs et de quelques enseignants. Mais les élèves, eux, ne sont pas du tout au rendez-vous. « Ce matin, nous avons constaté avec un grand regret, malgré tout ce que nous avons envisagé pour un bon démarrage des cours, l’absence totale des élèves alors que les professeurs ont répondu présent », nous a confié Zézé Guilavogui, le censeur du lycée Alpha Yaya Diallo de N’zérékoré.

Alkhaly Fofana

Et cette situation est saluée par les représentants locaux du SLECG, le syndicat des enseignants qui a appelé à une grève générale et illimitée pour réclamer l’augmentation du salaire des enseignants. Mohamed Alkhaly Fofana, le leader du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée à N’zérékoré estime que cela pourrait amener le gouvernement à faire face à la revendication du SLECG.

« C’est un constat de satisfaction parce que la grève est largement suivie à N’zérékoré. Hier, on a fait passer des communiqués, invitant tous les enseignants de N’zérékoré à rester à la maison et les parents d’élèves à garder leurs enfants à la maison jusqu’à la satisfaction de nos revendications. Et nous constatons que cet appel a été entendu. Nous demandons aux enseignants de maintenir le cap jusqu’à la satisfaction de nos revendications par le gouvernement », a dit le syndicaliste.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour guineematin.com

Tél : +224620166816

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS