Crue du fleuve NigerDepuis quelques jours, une inondation frappe certains quartiers de la commune urbaine de Faranah. Elle est provoquée par une crue du fleuve Niger. L’eau a envahi particulièrement les quartiers Sirkoleni et Tonkolonko où plusieurs dégâts matériels sont enregistrés, a constaté le correspondant de Guineematin.com dans cette préfecture.

Depuis le début de la saison des pluies, le niveau de l’eau a nettement augmenté au fleuve Niger qui traverse la ville de Faranah. Et cette situation a conduit à une crue du fleuve. L’eau a débordé pour aller envahir les quartiers environnants, notamment ceux de Sirkoleni et de Tonkolonko qui sont les plus touchés.

Ces deux localités se retrouvent aujourd’hui dans l’eau. « Nous avons constaté, il y a quelques jours, la montée de l’eau qui se dirigeait vers nous, mais nous avions pensé que c’est juste un petit débordement et que ça ne serait pas grave. C’est tard la nuit que nous avons été envahis par l’eau, nos maisons ont été complètement inondées », témoigne Bakary Kourouma, habitant du quartier Sirkoleni.

Crue du fleuve NigerLes sinistrés ont déjà perdu beaucoup de biens. Certains même ont dû quitter leurs maisons pour fuir l’eau. C’est le cas de Mamady Oularé qui habite le quartier Tonkolonko. « Ma maison est dans l’eau depuis deux jours, beaucoup de choses qui étaient à l’intérieur ont été détruites comme vous pouvez le constater. Presque rien ne me reste », se désole ce citoyen.

« Nous avons enregistré d’importantes pertes suite à cette inondation, la plupart des biens qui étaient dans nos maisons sont détruits. Nous demandons à l’autorité et aux personnes de bonne volonté de nous aider », renchérit monsieur Facely Condé, une autre victime.

Pendant ce temps, les sinistrés sont en train de faire sortir leurs bagages en attendant de pouvoir évacuer l’eau de leurs maisons.

A suivre !

De Faranah, Ibrahima Sory Oularé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin