Les responsables du RPG Arc-en-ciel veulent tourner définitivement la page des élections communales pour se tourner vers l’avenir. La démarche vise à s’assurer la majorité absolue au parlement pour conserver le pouvoir. L’annonce en a été faite ce samedi, 20 octobre 2018, par Dr Hady Barry, membre du Bureau Politique National du parti, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Selon Dr Hady Barry, membre du Bureau Politique du RPG et secrétaire général du ministère des Affaire Etrangères, les militants doivent faire face à présent aux élections législatives, théoriquement prévues en 2019. « Le RPG Arc-en-ciel, lors de ces élections communales et communautaires, nous n’avons pas atteint notre objectif qui était de gagner l’ensemble des communes de la République de Guinée. Mais, nous allons tirer les conséquences de ces difficultés afin que nous nous préparions pour les élections législatives qui s’annoncent très prochainement. Il est important que tous les militants sachent qu’il faut que notre parti s’organise davantage, du sommet à la base et de la base au sommet, pour pouvoir gagner, et largement gagner, les élections législatives prochaines. Il faut qu’on ait une assemblée où on aura la majorité absolue », a-t-il dit avec insistance.

A en croire Dr Hady Barry, transfuge de l’UFDG, principal parti de l’opposition, une large victoire du RPG arc-en-ciel, lors des législatives à venir, pourrait aider à « poursuivre les réformes qui sont engagées dans notre pays. Aujourd’hui, tous ceux qui viennent dans notre pays sont unanimes que la Guinée change positivement. Nous avons obtenu des fonds un peu partout. Nous allons utiliser ces fonds pour développer notre pays, pour sortir de la misère. Mais, comme nous sommes dans la démocratie, il faut pouvoir gagner les élections. Parce que les enjeux ici, c’est bien 2020. En 2020, le RPG ne compte pas laisser l’opposition prendre le pouvoir en Guinée. Le RPG Arc-en-ciel, qui est au pouvoir aujourd’hui, doit tout faire pour que 2020, le prochain président de la République sorte des rangs du RPG arc-en-ciel. J’ai la certitude que le prochain président de la République en 2020 sera un RPGiste. Le RPG continuera à diriger ce pays et, pour cela, il faut qu’on s’organise, qu’on accepte l’unité, qu’on accepte la discipline au sein du parti ».

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin