La victoire de l’UFDG devant le RPG Arc-en-ciel à l’élection de l’exécutif du conseil communal de Macenta continue de faire du bruit dans la ville. Des partisans du RPG Arc-en-ciel ont manifesté hier, dimanche 21 octobre 2018, pour réclamer l’annulation et la reprise de l’élection. Ces derniers estiment que la loi a été violée dans l’organisation de cette élection remportée par le principal parti d’opposition du pays, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à N’zérékoré.

Une semaine après son élection, l’exécutif du conseil communal de Macenta est toujours contesté par le RPG Arc-en-ciel. Le parti au pouvoir dénonce les conditions d’organisation de cette élection qui, selon lui, violent le code des collectivités locales. Plusieurs de ses partisans sont descendus dans les rues de la ville ce dimanche, 21 octobre 2018 pour exiger l’annulation de l’élection remportée par le candidat de l’UFDG et sa reprise.

« L’objectif de cette manifestation pacifique n’est autre que la protestation contre les élections nocturnes qui se sont passées dans la commune urbaine de Macenta. La loi voudrait que le scrutin en République de Guinée soit ouvert à 7 heures du matin et fermé à 18 heures. Et paradoxalement, pour le cas de Macenta, le scrutin a commencé à 20 heures 15 minutes et a pris fin à 00H, ce qui est contraire à la loi. Donc, nous manifestons et protestons contre cela », a déclaré Mamady Sacko, le porte-parole des manifestants.

Les partisans du RPG Arc-en-ciel persistent qu’ils ne vont pas reconnaître le nouveau maire de Macenta, Niègo Guilavogui, et ses adjoints et invitent le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation à annuler cette élection pour la faire reprendre. « Pour résoudre ce problème, il faut faire appliquer la loi. Annuler purement et simplement l’élection de l’exécutif du conseil communal de la commune urbaine et la faire reprendre dans le cadre de la loi et de la paix », a dit Mamady Sacko.

A noter que les manifestants ont fait le tour de la ville de Macenta avec des pancartes et des banderoles, scandant des slogans hostiles à l’exécutif de la mairie mis en place. La manifestation s’est déroulée sans aucun incident. Les partisans du RPG Arc-en-ciel promettent d’étendre leur mouvement sur l’ensemble de la préfecture.

De retour de Macenta, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin