Une évasion de détenus a eu lieu dans la nuit du mercredi à ce jeudi, 23 janvier 2020, à la prison civile de Pita. Plusieurs prisonniers ont réussi à s’évader de cette maison carcérale. Contacté ce jeudi matin par Guineematin.com, Souleymane Bah, le directeur communal de la jeunesse de Pita, est revenu sur les circonstances de cette évasion.

« Selon les agents de la garde pénitentiaire que j’ai trouvés devant la prison civile, c’est aux environs de 22 heures qu’ils ont enregistré une évasion de prisonniers. Le problème est survenu au niveau des cellules de derrière qui sont couvertes par des tôles. Ce sont ces tôles qui ont été défoncées et les prisonniers sont passés par le toit pour s’évader.

Ils ont pris leurs habits qu’ils ont attachés les uns des autres pour en faire une corde. Il y avait un banc à l’intérieur de la prison, ils l’ont utilisé comme échelle pour monter au niveau du toit et prendre la corde pour descendre. Les agents disent qu’ils ne savent pas si ce sont les prisonniers eux-mêmes qui ont défoncé les tôles de l’intérieur ou s’ils ont eu une aide extérieure », a expliqué monsieur Bah.

Notre interlocuteur précise que ce ne sont pas tous les détenus qui se sont évadés. Lorsqu’ils se sont rendu compte de l’opération qui était en cours, les agents de sécurité de la prison sont intervenus en tirant plusieurs coups de feu pour dissuader ceux qui n’étaient pas encore sortis. Le reste des prisonniers a été transféré dans la même nuit à Labé. Le régisseur de la prison civile de Pita n’a pas voulu donner plus de détails sur cette situation.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin