Un jeune homme a failli être lynché dans la matinée d’hier, dimanche 02 août 2020, dans le district de Tounny, relevant de la sous-préfecture de Tountouroun, dans la préfecture de Labé. Il a été pris dans une mosquée, où il est accusé d’être parti pour voler. C’est grâce à l’intervention du président du district qu’il a eu la vie sauve, rapporte un correspondant de Guineematin.com basé à Labé.

Mamadou Saliou Diallo, président district Tounny

Selon Mamadou Saliou Diallo, le président du district de Tounny, c’est à l’aube de ce dimanche que ce jeune, inconnu de la localité, a été surpris dans la mosquée par un muezzin. Et il était en possession d’une bouteille de bière et d’un paquet de cigarettes. « Lorsque le muezzin est venu pour faire l’appel à la prière de l’aube, après avoir ouvert la porte principale de la mosquée, il a entendu quelqu’un renifler. C’est ainsi qu’il a commencé à chercher. Directement, il a constaté que la porte du magasin où se trouvent les batteries et les panneaux solaires est ouverte.

Il est allé voir et a trouvé un jeune à l’intérieur. Dès que le jeune a vu le muezzin, il a sursauté et il a foncé vers la porte pour tenter de se sauver. Heureusement, le muezzin n’est pas vieux. Il a donné un coup au jeune, qui est tombé. Et cela a coïncidé à l’arrivée de quelques fidèles, venus pour la prière. Ils ont ligoté le jeune jusqu’au matin. Dans le magasin de la mosquée où se trouvait le jeune, on a retrouvé un paquet de cigarette et de la bière. Il était d’ailleurs ivre lorsqu’il a été arrêté.

C’est tout cela qui a irrité les citoyens, qui ont voulu se rendre justice. Certains avaient sollicité de l’essence pour verser sur lui et brûler vif. Mais après plusieurs interventions, j’ai réussi à les calmer et j’ai appelé les services de sécurité pour qu’ils viennent récupérer le jeune. C’est ainsi que des agents du commissariat central de police de Labé sont venus à bord d’un pick-up pour l’emmener », a expliqué l’autorité locale.

Interrogé, le présumé voleur a dit s’appeler Boubacar Diallo et qu’il serait originaire de la préfecture de Télimélé. Il assure n’être pas un voleur. « J’étais parti prendre de la bière avec des amis à Hôrè Saala. A mon retour, il a commencé à pleuvoir, alors que j’étais en route. Comme j’ai vu que la mosquée se trouve au bord de la route, je me suis dit qu’il est mieux que je rentre me coucher dedans jusqu’au matin. C’est là qu’ils m’ont mis aux arrêts soi-disant que je suis un voleur. Quand les gens ont commencé à dire qu’il y a telle mosquée et telle mosquée qui ont été victimes de vol, je leur ai répondu que je ne sais rien de tout ça. C’est seulement dans cette mosquée que je suis rentré et je demande pardon pour cela », a-t-il déclaré.

Sauvé de justesse d’une vindicte populaire, le jeune homme a été conduit au commissariat central de Labé. La police a donc pris l’affaire en main.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin