La situation était très tendue dans la matinée de ce samedi, 3 octobre 2020, au quartier Cacia 2, dans la commune urbaine de Kindia. Après le meurtre d’un jeune dans cette localité, les proches de la victime sont venus s’attaquer au domicile de la présidente du conseil de quartier et d’autres habitations voisines. Ils ont vandalisé et pillé plusieurs maisons, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon madame Hadiatou Diallo, la cheffe de quartier de Cacia 2, tout est parti de l’arrestation d’un présumé voleur du nom de Mohamed Soumah, alias Bébéto, dans cette localité. Les jeunes qui ont mis main sur lui l’ont ligoté et battu jusqu’à ce qu’il trouve la mort. Ce qui a irrité les jeunes du quartier Koliady, où habitait la victime. Ils se sont mobilisés pour venir se rendre justice en s’attaquant à plusieurs concessions situées aux alentours de l’endroit où leur ami a été tué.

« C’est ce matin, vers 6 heures, que j’ai été informée que des voleurs sont rentrés dans une boulangerie. J’ai mandaté un de mes collateurs du nom de Keïta d’aller s’imprégner de la situation. Après le constat, il m’a dit qu’ils ont attrapé un voleur et qu’il était attaché. Je leur ai dit d’envoyer le jeune devant les autorités. C’est ainsi qu’ils ont envoyé le jeune homme devant la cour de mon domicile. Ils m’ont appelée de venir le voir, j’ai dit de l’emmener devant les autorités.

Entre temps, j’ai appelé le procureur pour lui expliquer la situation, et je lui ai dit qu’ils ont frappé le jeune. Le procureur m’a dit de l’envoyer d’abord à l’hôpital, et après la justice fera son travail. Mais avant d’être transporté à l’hôpital, le jeune a succombé. J’ai rappelé le procureur et le commandant de la gendarmerie territoriale pour les informer, ils m’ont dit qu’ils arrivent. Quelques de temps après, la foule est venue saccager mon domicile. Ma maison et mes véhicules ont été vandalisés. Même les voisins ont payé les frais », a expliqué la cheffe de quartier.

Les services de sécurité sont intervenus à coups de gaz lacrymogène pour disperser les assaillants, procédant à quelques arrestations. Ce qui a permis de rétablir l’ordre sur les lieux.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628518888

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin