Parlement : la seconde session budgétaire 2020 s’ouvre dans un contexte de Convid-19 et de campagne présidentielle

Les élus du peuple ont repris ce lundi, 5 octobre 2020, le chemin du parlement. Une rentrée qui intervient dans un contexte de crise sanitaire liée à la pandémique du coronavirus et de la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre prochain. La cérémonie d’ouverture de la session a eu lieu en présence d’une délégation du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, CEDEAO, conduite par son Président en exercice, Sidie Mohamed Tunis, a constaté Guineematin.com, à travers son équipe de reporters.

Le ministre d’Etat, conseiller à la présidence de la République, chargé des relations avec les institutions républicaines, El Hadj Mohamed Lamine Fofana, dans son intervention, a salué les honorables députés avant d’expliquer la particularité que revêt cette session. Selon lui, en vertu de la nouvelle Constitution, en article 75, cette session va se dérouler du 5 octobre 2020 au 4 juillet 2021.

Le Président de l’Assemblée nationale de Guinée, Amadou Damaro Camara, avant de livrer son discours d’ouverture, a fait observer une minute de silence à la mémoire des honorables Mamadou Dawara Yaourt (député en exercice), Vayanga Condé, El Hadj Mamadou Toulel Bah (tous des anciens députés) et de son Conseiller principal Yacine Barry, également ancien député et ancien ministre, tous rappelés à Dieu récemment.

Le Chef du perchoir est ensuite revenu sur les tâches ardues qui attendent les députés pendant cette session. « Le travail qui est attendu de nous, Représentants du peuple de Guinée est crucial à cette phase pour examiner efficacement le budget du gouvernement et autres projets de lois. Pour la 1ère fois et sous la 9ème législature, nous aurons, et c’est historique, une session unique de neuf mois dont trois exclusivement réservés à l’examen du Budget. Mais c’est, avec les élections, présidentielles, il ne nous en restera que deux », a indiqué Damaro Camara.

Par ailleurs, le N°1 du parlement guinéen a souligné qu’au cours de cette même législature, les députés vont poursuivre l’exécution d’un certain nombre de projets comme la construction du siège de l’Assemblée nationale, les travaux de digitalisation, l’amélioration du système de communication parlementaire et la rénovation d’envergure pour offrir un meilleur cadre de travail aux députés et aux travailleurs.

Honorable Sidie Mohamed Tunis, président du parlement de la communauté Ouest africaine

Prenant la parole, le Président du parlement de la communauté Ouest africaine a remercié les autorités guinéennes pour l’accueil chaleureux dont il a fait l’objet avec sa délégation. Ce fut également, l’opportunité pour l’Honorable Sidie Mohamed Tunis de saluer les efforts du président Ahmed Sékou Touré et de ses pairs pour la décolonisation du continent.

Par ailleurs, le Chef du Parlement de la CEDEAO a exprimé à la Guinée la disponibilité de son institution à accompagner le pays surtout en cette période électorale. Il a insisté sur la nécessité de travailler sur la maintien de la paix, la culture du dialogue et la recherche inlassable du bien-être social pour les populations. En outre, le Sierra Léonais, Sidie Mohamed Tunis, a officiellement invité le Président du Parlement guinéen à prendre part à l’ouverture prochaine de la session du parlement de la CEDEAO.

Amadou Damaro Camara, président de l’Assemblée nationale

L’Honorable Amadou Damaro Camara a salué à juste titre la présence des parlementaires communautaires. Il a ensuite insisté sur la nécessité de consolider le tissu social et l’unité nationale surtout pendant cette période électorale. C’est pourquoi le Président de l’Assemblée nationale a invité les différents acteurs impliqués dans le processus électoral à tenir un discours responsable et en toute circonstance.

« J’appelle le peuple de Guinée à rester sourd à l’irrédentisme ethnique, à la division, au régionalisme et autres appartenances classiques, car la Guinée doit rester une et indivisible. La classe politique aujourd’hui doit être à tous les égards la référence de bonne conduite et de source d’inspiration non seulement pour les jeunes mais également pour les générations futures », a appelé l’Honorable Damaro Camara.

Faut-il le souligner que cette cérémonie d’ouverture a enregistré, entre autres, la présence de 92 députés sur les 114 inscrits, quelques ministres dont celui des affaires présidentielles et de la défense nationale, Dr Mohamed Diané, et des représentants des institutions constitutionnelles. Et l’évènement a pris fin par la tenue par le Chef du parlement d’une conférence de presse portant sur l’actualité sociopolitique du pays.

Abdallah Baldé et Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS