Examens nationaux 2022 : des cadres du ministère de l’enseignement pré-universitaire jurent sur le coran et la bible

C’est l’une des particularités des examens nationaux session 2022. Les cadres du ministère de l’enseignement pré-universitaire qui vont piloter les travaux sur le terrain, ont juré sur les livres saints (le coran et la bible) de faire correctement leur travail et d’empêcher toute forme de fraude sur le terrain. Ils ont fait cette prestation de serment à l’issue de l’atelier préparatoire des examens nationaux, qui a pris fin ce samedi 14 mai 2022, à Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Ouvert jeudi dernier, cet atelier a réuni les responsables des structures déconcentrées du ministère de l’enseignement pré-universitaire et l’alphabétisation évoluant sur le terrain. Pendant trois jours, les participants ont échangé sur les forces et faiblesses des examens nationaux session 2021, mais aussi sur les innovations apportées pour qualifier davantage les examens de cette année.

A l’issue des travaux, les participants ont tous juré de respecter scrupuleusement les règlements généraux des examens nationaux et de lutter contre toute forme de fraude sur le terrain.

Guillaume Hawing, ministre de l’enseignement pré-Universitaire et de l’alphabétisation

Le ministre de l’enseignement pré-universitaire et l’alphabétisation, Guillaume Hawing, qui a présidé la cérémonie de clôture, a exprimé des sentiments de satisfaction et d’espoir. « A la lumière du rapport synthèse de l’atelier qui vient d’être présenté, il m’est loisible de noter que vos travaux de groupes et plénières vous ont permis d’une part de relever les faiblesses constatées au niveau des sessions antérieures et de noter les points forts sur lesquels nous devrons nous appuyer, d’autre part.

Les conclusions auxquelles vous avez abouti nous engagent tous, acteurs et partenaires, à œuvrer pour la pleine réussite des examens de cette année. C’est pourquoi, l’effort de chacun et de tous devra être orienté vers la correction de ces lacunes tout en consolidant les acquis. Je reste convaincu de l’efficacité des dispositifs consensuels que vous venez d’adopter pour la poursuite et le renforcement de la dynamique de crédibilisation tant bien au niveau des évaluations dans les classes intermédiaires que des examens nationaux », a-t-il indiqué.

Guillaume Hawing, ministre de l’enseignement pré-Universitaire et de l’alphabétisation

Tout en interpellant les participants sur la nécessité de respecter leur serment, le ministre assure que le gouvernement guinéen jouera pleinement sa partition  pour la réussite de ces examens nationaux. « Nul besoin de rappeler que les recommandations que vous venez de formuler n’auront de valeur que dans leur mise en œuvre et leur suivi sur le terrain par les acteurs que vous êtes. C’est pourquoi, tout en vous encourageant à poursuivre avec abnégation vos actions positives sur le terrain, j’invite chacun à respecter le serment que vous venez de prêter afin d’aboutir à des examens crédibles dans la sérénité.

Je puis vous rassurer que le Gouvernement, en ce qui le concerne, ne ménagera aucun moyen pour faciliter la mise en œuvre des recommandations faites pour aboutir à des évaluations réussies, crédibles et les résultats acceptés par tous. De même, des efforts nécessaires seront également déployés pour résoudre les problèmes spécifiques récurrents qui se posent aux structures déconcentrées », a promis Guillaume Hawing, ajoutant que les dispositions des règlements généraux seront appliquées cette année de façon rigoureuse.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS