Samedis d’assainissement à Conakry : Ratoma sur les derniers réglages (Cellou Diallo à Guineematin)

Le ministère de l’Administration du Territoire et de la décentralisation a annoncé avoir institué une « journée civique de l’assainissement général sur toute l’étendue du territoire national ». Elle se tient les premiers samedis de chaque mois. Les préparatifs vont bon train à la mairie de Ratoma où la commission environnement et développement durable s’active pour une réussite de l’opération. C’est ce qu’a laissé entendre Mamadou Cellou Diallo, responsable de ce service ce vendredi, 5 août 2022, au micro de Guineematin.com à travers deux de ses reporters.

Le 1er samedi de chaque mois est déclarée « journée civique de l’assainissement général sur toute l’étendue du territoire national » de 08 heures à 12 heures. Pour la réussite de ces journées, le ministère va s’appuyer sur les collectivités locales.

Les premiers coups de balai vont débuter demain samedi, 08 août. À la Mairie de Ratoma, on peaufine le plan d’intervention. Selon Mamadou Cellou Diallo, président de la commission environnement et développement durable de Ratoma, toutes les dispositions sont prises pour mener à bien cette opération.

Mamadou Cellou Diallo, conseiller communal Ratoma

« Au niveau de Ratoma, toutes les dispositions ont été prises, les chefs de quartier sont mobilisés, les présidents des jeunes dans les quartiers sont mobilisés, les femmes, les imams ont été appelés. Les points à nettoyer les plus importants ont été identifiés avec les appuis des chefs de quartiers et des chefs secteurs. Et en ce moment, nous sommes en train de faire les derniers réglages, c’est-à-dire la sensibilisation, l’information pour que chaque citoyen puisse à son niveau se mettre en ordre de bataille contre les déchets », a-t-il expliqué.

S’il ne trouve pas cette initiative mauvaise, ce conseiller communal pense toutefois qu’elle n’est pas opportune. « L’initiative en soi n’est pas mauvaise, peut-être que c’est la façon de faire que nous avons toujours critiqué. Mais personnellement, je ne vois pas l’opportunité d’une telle journée maintenant là mais puisqu’il en a été décidé ainsi, nous à notre niveau, on prend les dispositions qui s’imposent pour que la journée ne foire pas », a laissé entendre Cellou Diallo.

Bien avant l’instauration de cette journée d’assainissement, la Mairie de Ratoma avait déjà mis en place un plan pour la gestion des ordures dans sa juridiction et il a produit de bons résultats, selon notre interlocuteur. « Aujourd’hui, nous avons des résultats qu’on peut brandir : quand nous sommes venus ici il n’y avait pas de points de regroupements. Aujourd’hui il y a 5 points de regroupements aménagés, il y en a 5 autres qui sont en train d’être aménagés. Il y avait à peine 20 PME, aujourd’hui on en a une cinquantaine qui sont regroupées en GIE (Groupement d’Intérêt Economique). Il n’y avait pas de services dédiés à l’assainissement. Quand tu venais ici à Ratoma pour parler de l’assainissement, chacun pouvait te dire que c’est lui. Mais aujourd’hui, on a un service spécifique qui est dédié à l’assainissement. Nous avons un plan d’action que nous allons continuer à dérouler », a-t-il fait savoir.

Mamadou Yahya Pétel Diallo et Ibrahima Bah pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS