Transition : l’ambassade des États-Unis à Conakry rend public sa pression sur les acteurs

C’est à travers une déclaration, publiée ce mercredi, 23 novembre, que l’ambassade des États-Unis à Conakry a rendu public sa pression sur les acteurs politiques et sociaux en faveur du dialogue initié par la junte du CNRD. Prévue demain, jeudi 24 novembre 2022, cette rencontre est boycottée par l’essentiel des acteurs politiques et sociaux de la Guinée, et ne mettra ainsi face à face que des petits partis politiques et les représentants de la junte militaire qui a renversé Alpha Condé pour s’emparer du pouvoir le 5 septembre 2021.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose la déclaration de l’Ambassade des Etats-Unis à Conakry :

Demain, la société civile guinéenne, les représentants des partis politiques, les autorités du gouvernement de transition, les membres du Comité National du Rassemblement et du Développement (CNRD) et les observateurs internationaux se réuniront pour trouver une voie commune pour la transition vers la démocratie. 

Les États-Unis exhortent tous les acteurs à venir autour de la table de dialogue afin de contribuer à la construction de l’avenir de la Guinée. Ce dialogue est pour tous les Guinéens. 

Les États-Unis restent un partenaire inébranlable et impartial de la Guinée. Le moment est venu de se réunir pour parler, reconstruire la confiance, et se mettre au travail. Que l’histoire retienne de ce dialogue national le début du retour de la Guinée à la démocratie et à l’ordre constitutionnel. 

Troy Damian FITRELL, ambassadeur des États Unis à Conakry et colonel Mamadi DOUMBOUYA

Transmis par le service presse de l’Ambassade des États-Unis à Conakry

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS