Jean Marc TellianoAprès l’annonce d’une nouvelle date des élections communales par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), hier, mercredi 7 septembre 2016, Guineematin.com a joint au téléphone plusieurs responsables politiques de la Guinée. Parmi ceux qui ont accepté de nous confier leurs réactions à chaud, le président du RDIG. Jean Marc Telliano a dit ne pas être d’accord, avec « cette décision unilatérale ».

D’entrée de jeu, le député ne mâche pas ses mots contre la CENI : « si le pays brûle, c’est cette CENI qui en sera responsable. Comment peut-on fixer de façon unilatérale cette date, sans consulter les acteurs politiques sans lesquels il ne peut y avoir d’élections ?  Nous sommes à un moment où la situation commençait à se décrisper avec la rencontre entre le président de la république et le chef de file de l’opposition. C’est toujours la CENI qui cause des situations de ce genre en Guinée », estime Jean Marc Telliano.

A la question de savoir si le RDIG est prêt à aller à ces élections, le président du parti répond qu’il n’est pas question d’être prêt ou pas. « Ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Moi j’appartiens à une structure qui s’appelle l’opposition républicaine. On va se retrouver très bientôt pour voir la conduite à tenir et nous allons exprimer notre mécontentement », a martelé monsieur  Telliano.

Propos recueillis par Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin