Comme dans la plupart des écoles de la Guinée, la reprise des cours a été timide ce mercredi 22 février 2017, au lycée Coléah, dans la commune de Matam. Quelques rares élèves ont répondu présents  à l’appel, contrairement au corps professoral venu au grand complet, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Selon le proviseur du lycée Coléah, Moussa Doukouré, les cours ont bien repris ce mercredi dans son école. « Dès l’annonce de la reprise, nous avons pris contact via le téléphone, avec tous les enseignants. Ils ont tous répondu présents aujourd’hui.  Sur 18 professeurs programmés, dont 3 femmes, 18 sont effectivement venus. Ce qui fait un taux de 100 %. Sur les 9 encadreurs, 8 d’entre eux sont venus. Soit un peu plus de 88 % », a précisé monsieur Doukouré.

Par contre, au niveau des élèves, ce n’est pas l’engouement habituel. Une situation  que monsieur Doukouré met au compte de la prudence qui anime certains parents d’élèves. « Les élèves n’ont pas effectué le déplacement tel qu’on le souhaitait. Mais on comprend, puisqu’après les manifestations d’avant-hier, les parents ne laissent pas leurs enfants venir encore, ils sont réticents. Malgré cela, nous avons reçu ceux qui sont venus. Sur 534 élèves programmés, nous en avons  vu 155. Soit un taux de 29 %. Certains d’entre –eux sont venus et ils étaient hésitants. Je me suis mis au portail pour les mettre en confiance », a dit Moussa Doukouré.

En outre, le proviseur ajoute que des cours de rattrapage seront organisés pour pouvoir « combler le trou » laissé par la grève. Il demande aux parents d’élèves de laisser les élèves venir suivre les cours, surtout ceux qui sont dans les classes d’examen. Il précise que leur sécurité est assurée dans son école avec la présence des forces de l’ordre à quelques pas de là.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin