Le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Khalil Konaté, « K au carré » a annoncé hier, samedi 15 juillet 2017, aux correcteurs du baccalauréat unique, session 2017, en activité au centre unique de correction de Matam, à Conakry, l’augmentation des primes de correction à 2 000 000 GNF (deux millions de francs guinéens), rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région côtière.

Cette bonne nouvelle a été annoncée aux enseignants correcteurs du baccalauréat unique, session 2017 hier, samedi 15 juillet 2017, par le ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Ibrahima Khalil Konaté, K au carré alors en visite de supervision au centre unique de correction de Matam, à Conakry.

Très détendu, le ministre a rassuré ses collègues enseignants avoir initié un vaste programme de rénovation des écoles complètement délabrées et ne répondant pas aux exigences de l’UNESCO. Car, dit-on bien, une école bien faite retient longtemps les élèves qui trouvent un cadre idéal de formation.

Selon Ibrahima Khalil Konaté, trois milliards (3.000.000.000 GNF) seront consacrés à l’achat du matériel didactique vers l’excellence.

Annonce ayant donné une lueur d’espoir aux enseignants qui trouvent le ministre plein d’engagement pour qualifier le système éducatif guinéen.

L’ouverture des classes pour la prochaine année scolaire est officiellement fixée au 15 septembre 2017 prochain pour, dit-on, respecter les 9 mois de cours dans l’année. Cela à l’image des autres pays.

Convaincu de ce défi, le ministre a mis l’occasion à profit pour annoncer que les résultats du BEPC seront publiés ce dimanche, 16 juillet 2017, avec un taux de réussite d’un peu plus de 36% sans aucun repêchage. La même rigueur sera appliquée au baccalauréat, a conclu le ministre.

Visiblement satisfaits de cette visite de leur ministre de tutelle, les enseignants ont renouvelé leur engagement à accompagner le chef du département dans sa mission visant à redorer le blason du système éducatif guinéen, véritable socle de développement durable et participatif de la nation.

De Dubréka, Bourhane Saïf Deen Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments