Mme Aïssatou Baldé, élue SG de la SYNTRAD, ce jeudi 7 août 2014 à la CNTG

Mme Aïssatou Baldé, élue SG de la SYNTRAD, ce jeudi 7 août 2014 à la CNTG

Apres quelques semaines de la démission de madame Asmaou Bah du bureau syndical des travailleurs domestique, la CNTG a procédé à l’élection d’un autre bureau à son siège situé à Kaloum, ce jeudi 7 août 2014. Présidée par le secrétaire général de la CNT, Amadou Diallo, cette élection a connu la présence de plusieurs travailleurs domestiques ainsi que des membres d’autres syndicalistes. Amadou Diallo secrétaire générale de la CNTG a, au cours de son intervention, rappelé les conditions dans lesquelles cette couche vulnérable évolue dans la société. « Vous savez, le syndicat des travailleurs domestiques est un syndicat nouveau. Aujourd’hui, à travers le monde, il est très important de protéger cette couche sociale presque abandonnée et qui reste sans protection. Ils sont maltraités par les employés qui sont sans cœur. C’est donc pour toutes ces raisons, durant toutes les rencontres internationales que nous faisons au niveau du bureau national du travail à Genève, on a toujours cherché à protéger ces travailleurs domestiques ». Pour monsieur Diallo, tous les pays ont déjà ratifié la convention 189 portant sur la protection des travailleurs domestiques par toutes les lois républicaines, sauf la Guinée. « Beaucoup de pays dans le monde ont ratifié cette convention, sauf notre pays. Mais, le gouvernement guinéen est entrain de prendre les dispositions pour que cette convention soit aussi ratifiée au niveau de l’assemblée nationale » a expliqué le dirigeant syndical. Selon Amadou Diallo, si hier les travailleurs domestiques étaient laissés à la merci des employeurs, sans considération, on leur fessait tout ce qui n’était pas souhaitable, aujourd’hui la tendance a été changée car il y a une loi qui défend ces personnes vulnérables. Bref, à l’issue du vote de ce jeudi 7 août 2014, parmi les 17 candidats, Aissatou Baldé a été retenue comme secrétaire générale du bureau syndical national des travailleurs domestique. A sa prise de parole, Aissatou Baldé a annoncé être prête de défendre tous les travailleurs domestiques de la CNTG.

Assy Diallo