l'usine FRIAGUIA de Fria, abandonnée par la Guinée et son partenaire RUSALUn incendie est survenu avant-hier, samedi 13 décembre 2014, aux environs de 21 heures, à Sangarayah, une localité située non loin du centre de santé Sabendè dans la commune urbaine de Fria. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais le contenu de deux chambres et un salon est consumé par les flammes.

Selon la victime, Fatoumata Camara, vendeuse d’Atièké, l’origine du feu n’est pas encore connue : « Je ne sais pas comment cet incendie est survenu parce qu’il n’y a ni électricité, ni bougie allumée dans ma maison », a-t-elle souligné.

Cet autre incendie relance la question de sapeurs pompiers dans la cité de l’alumine qui, jusqu’à la fermeture de l’usine était assurée par un service spécialisé de l’unité industrielle de Fria.

De fria, Alhassane Sidibé pour Guineematin.com

Facebook Comments