GOHASuite aux menaces dont serait victime, le Président du GOHA, Cherif Mohamed Abdallah,  par rapport au soutien de sa structure aux opérateurs économiques, le collectif des victimes des pillages de 2013-2014, a mis en garde contre toute personne qui se hasarderait à atteindre l’intégrité physique ou morale du Président du GOHA. C’était en marge d’une déclaration faite ce mardi 2 septembre 2014, au siège de l’ONG à Cosa, sur la journée sans commerce observée hier lundi.

« Nous collectif des victimes, mettons en garde toute personne qui s’hasarderait à blaguer sur sa sécurité. Il nous verra sur son chemin car nous allons descendre dans la rue parce que nous ne sommes pas là pour atteindre à la sûreté de l’Etat. Nous sommes là simplement pour demander à l’Etat de nous indemniser. On est apolitiques et nous avons des familles », soutien l’un des portes paroles du collectif, au micro de guineematin.com

A rappeler que le collectif dit avoir des preuves que la sécurité du Président du GOHA serait menacée par des personnes inconnues suite à son soutien aux opérateurs économiques victimes des pillages de 2013-2014.

Mamadou Alpha Baldé

 

Facebook Comments