Pendant que les agents de la police parvenaient à « maîtriser » la situation à Bomboli, les jeunes de Hamdallaye se sont également « remués » ce jeudi 28 août 2014. Aux environs de 10 heures 27′, on annonçait à Guineematin.com une manifestation des jeunes avec une circulation bloquée ; avant que nous ayons la confirmation, quinze minutes plus tard, de la levée des barricades, la reprise de la circulation…

A Bomboli, comme à Hamdallaye 1, les habitants protestent contre l’absence totale d’électricité dans leurs zones. Egalement, une communication des décideurs de la société Electricité de Guinée semble avoir provoqué des frustrations dans ces quartiers. « Il y a le responsable de la communication de EDG qui a menacé dans une radio que tous les quartiers où il y a eu des manifestations n’auront pas de transformateurs. C’est surtout ce qui fâche les gens et fait sortir les jeunes pour manifester dans la rue », expliquait, au téléphone de Guineematin.com, un habitant de Bomboli.

Commentaires