BoueLa délégation du mouvement «Djokken Alpha 2015» accompagnée d’une équipe multimédia qui s’est rendue le vendredi 28 novembre dernier à Tougué a eu de la peine à rallier le chef lieu de la préfecture, a constaté sur place le correspondant de la Guineematin.com qui était dans la mission.

Le cortège de 9 grosses cylindrées qui transportait les responsables de ce mouvement a été confronté à la dure réalité du mauvais état de la route entre Labé et la préfecture de Tougué. La délégation qui roulait à bord de 4X4 n’a eu besoin que de 4 heures de temps pour parcourir un trajet de 85 kilomètres, seulement.

Comme pour dire que les responsables du mouvement Femmes et Jeunes pour le Développement de Tougué ont du pain sur la planche. Comment vont-ils faire pour convaincre avant 2015 les milliers et des milliers de citoyens de la préfecture, qui empruntent régulièrement cette route complètement impraticable, à soutenir la réélection du Pr Alpha CONDE lors de la prochaine élection présidentielle en Guinée ?

De nombreux observateurs qui ont assisté à la manifestation organisée par le mouvement ce vendredi à Tougué se demandent aujourd’hui si Mme Diallo née Mariama Ciré BALDE et son équipe vont-elles réussir à faire réparer cette route par le régime en place avant les prochaines échéances électorales.

passage_difficilePont_sur_TouguéIdrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphone : (00224) 660 11 35 15

Commentaires