Détournement des fonds Ebola : le ministre défend sa femme et s’attaque aux journalistes

Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication À l’occasion d’une conférence de presse animée à la maison de la presse, à Coléah par Elhadj Mamadou Sylla, du parti UDG), ce lundi 2 mars 2015, le ministre de la Communication s’est de nouveau attaqué aux journalistes. 

Réagissant aux accusations de détournements des fonds publics destinés à la lutte contre Ebola dont sa femme est citée, Alhousseiny Makanéra Kaké s’en ouvertement pris à des journalistes qu’il accuse à son tour d’arnaque, sans citer de nom.

Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication Le ministre Makanera Kaké a dit être fier aujourd’hui de faire l’objet de critique par certains journalistes. « Évitez d’utiliser les médias pour des règlements de compte. Je n´ai pas besoin qu’un journaliste parle bien de moi. Si je suis très critiqué et objectivement, j’en suis fier et même si c’est n’est pas objectif, j’en serais encore fier si cela peut contribuer à développer notre pays. Je vous prie, même si c’est des vérités que vous allez écrire, si ça va opposer les guinéens, laissez ça de côté », conseille-t-il.

Makanéra a-t-il des amis dans la presse ?

Pour revenir sur ‘’les journalistes arnaqueurs’’, le ministre de la Communication s’est dit choqué de leurs attitudes vis-à-vis des ministres. « Il y a des journalistes qui animent des émissions et à la fin de l’émission on appelle les ministres pour dire de faire quelque chose sinon, ils vont rediffuser l’émission. Ce sont eux les vrais arnaqueurs dans le métier du journalisme. Je n’ai besoin de personne pour qu’on m’aime. Tous ceux qui sont avec moi, c’est du respect. Qu’on m’aime ou qu’on ne m’aime pas, ça ne me dit rien. Je suis indépendant dans ma tête. Il y a des journalistes en Guinée que je ne considère même pas… », a martelé le ministre Makanéra.

« Si ma femme est capable de soustraire des milliards là-bas, je serais très content », dit le ministre de la Communication

Menaçant de faire envoyer bientôt les journalistes en prison, Makanéra Kaké a essayé de se défendre face aux critiques formulées contre sa femme, accusée de détournement des fonds alloués à la lutte contre Ebola. « On accuse ma femme de détournement des milliards, des sommes alloués dans la lutte contre Ebola. Ma femme n’a pas une ONG. Comment elle peut détourner une somme pareille ? La coordination me donne-moi ministre 400 000 francs guinéens dans mes déplacements par jours dans la lutte contre Ebola. Parfois, je suis obligé de prendre l’argent de ma poche pour donner aux journalistes qui sont avec moi sur le terrain. Si ma femme est capable de soustraire des milliards là-bas, je serais très content ».

La femme du ministre de la Communication est-elle inculte ?

Pour lui, c’est n’est pas sa femme qui est attaquée. Le ministre juge ça ‘’une insulte à l’esprit des guinéens’’. « Dans ce métier que vous exercez, vous avez des ennemis. C’est n’est pas ma pauvre femme qui est attaquée, mais on a insulté l’esprit des guinéens. Si une pauvre femme qui sait à peine lire peut prendre des milliards au compte de la coordination Ebola en Guinée, c’est qu’il n’y a plus d’hommes en Guinée, c’est qu’il n’y a plus de presse en Guinée ».

Ma femme portera plainte

Pour finir, Alhousseiny Makanéra a promis de pousser sa femme à porter plainte. « Prouvez que ma femme a détourné si vous avez les preuves. Je vous garantis que je demanderai à ma femme de porter plainte contre ces personnes-là. Il y a des gens en Guinée, quand ils détournent, ils donnent l’argent à ces arnaqueurs (journalistes) pour faire perdre les traces…… », déclare Makanéra Kaké.

Assy Diallo pour Guineematin.com
Tel 621 82 08 53

 

 

 

 

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS