AG de l’UFDG : Cellou Dalein rappelle les conditions du dialogue politique

Cellou Dalein DialloA l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 6 juin 2015, le chef de file de l’opposition guinéenne a annoncé à ses militants qu’ils iront au dialogue si, et seulement si, le gouvernement satisfait aux conditions posées.

Comment annoncé hier par le porte parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, au sortir de la rencontre avec le gouvernement, le président de l’UFDG a rappelé à ses militants que le dialogue politique est conditionné par un certain nombre de conditions préalables. « L’annulation du calendrier électoral qui rejette les élections communales en 2016, le gèle des activités de la CENI jusqu’à ce que l’opposition se retrouve avec le pouvoir, la libération des prisonniers arrêtés injustement, jugés et condamnés » sont parmi les conditions réitérée par l’opposant. Et, l’opposant inscrit aussi l’assainissement du fichier électoral et la reforme de la CENI parmi les facteurs déterminants des élections.

Parlant des élus locaux, Cellou Dalein Diallo a rappelé que l’opposition rien inventé, c’est la loi qui dispose clairement que « les collectivités territoriales sont administrées par des élus ». Pour le président de l’UFDG, les revendications de l’opposition sont légitimes et s’inscrivent dans le cadre strict du respect des lois de la République. « Il faut qu’on ait des élus, que les guinéens élisent leurs maires et leurs conseillers communaux », a insisté Cellou dalein Diallo.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 848 501/ 656 486 601  

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS