Gouverneur de Kankan, Nawa DameySuite au conflit qui a récemment éclaté entre guinéens et maliens à la frontière de  Djélimala dans la sous-préfecture de Niantanina, préfecture de Mandiana, le gouverneur de la région administrative de Kankan, Monsieur Nawa Damey, a donné à Guineematin.com sa version des faits, hier, mercredi 10 juin 2015.

Le gouverneur a commencé par rappeler que depuis sa prise de fonction à la tête de la région de Kankan, la résolution des différends qui opposent souvent ces deux peuples qui longent cette frontière entre la Guinée et le Mali, est restée l’une de ses priorités. Il dit y avoir travaillé avec son homologue malien de la zone de Sikasso. Selon le gouverneur de Kankan, Nawa Damey, ce qui semble évident, ce sont des  chasseurs maliens qui ont tiré sur ceux guinéens. Il dément ainsi les informations selon lesquelles ce sont les forces de sécurité et de défense maliennes qui ont tiré sur des citoyens guinéens. Le gouverneur ajoute qu’il n’y a pas de telles contradictions entre les forces de sécurité maliennes et celles guinéennes à tel point que des maliens viennent tirer sur la population. « Nous ne sommes pas en guerre », a-t-il martelé, en ajoutant que ce sont les populations elles-mêmes qui ne s’entendent pas.

Gouverneur de Kankan, Nawa DameyPour le gouverneur Nawa Damey, selon ce que lui a été rapporté par les autorités de Mandiana, il y aurait deux morts du côté guinéen. « Mais, les dispositifs sécuritaires sont renforcés dans la zone conflictuelle. Des solutions idoines sont entrain d’être prises pour trouver une solution définitive à ce problème de frontière. A l’espace de (6) mois, la même zone de Djelimala a enregistré deux affrontements meurtriers. Un autre conflit  de même type a éclaté non de loin de là, à  Kantédou-Balandou dans la commune rurale   de Djalakoro quelques temps après », a rappelé le gouverneur de la région de Kankan.

Enfin, Monsieur Nawa Damey, a rappelé qu’un protocole d’entente a déjà été signé à Kankan par le Ministre guinéen  de l’Administration du Territoire et son homologue malien en charge de  la Sécurité, afin de mettre un terme à ces conflits récurrents. Ceci, en procédant notamment  par des patrouilles mixtes et la  création d’une zone de défense. Pour l’heure, le calme est revenu dans la zone.

De Kankan, Mamadou Sounoussy Diallo et Oumou Koultoumy Barry pour Guineematin.com

Tél. : 00224 622 39 82 83

00224 624 49 96 16

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin