Ebola : quatre nouveaux cas confirmés à Boké

Boké, hôpital régional« Nous avons enregistré quatre nouveaux cas confirmés hier lundi et ils seront admis ce mardi matin au centre de Kindia », a affirmé le Dr Facinè Yattara, coordinateur préfectoral de la riposte contre Ebola, dans un entretien accordé à Guineematin.com, mardi 30 juin 2015.

A en croire le Dr. Faciné Yattara, ces quatre malades complètent à 14, le nombre de personnes qui ont contracté le virus Ebola à Boké et qui sont toujours vivants. Huit étaient déjà à Kindia et deux agents de santé au centre de traitement du personnel soignant à Conakry. « Le nombre de contact qui change presque tous les jours, est de 171 personnes à ce jour », ajoutera-t-il.

Selon le Dr Yattara, depuis le 30 avril 2015, date à laquelle l’épidémie s’est déclarée à Boké, on y a enregistré 30 cas confirmés d’Ebola dont quinze morts et trois sortis guéris. « Parmi ces 15 morts, il faut signaler qu’il y a trois probables. C’est-à-dire après leur décès, on s’est rendu compte qu’il serait morts par suite d’Ebola ».

« Nous étions en train de respirer en plein poumon, en espérant la fin de l’épidémie à Boké, mais un homme du nom de Mohamed Bangoura a quitté Kamsar pour Tamaransy. A son arrivée, il a contaminé d’autres personnes. Le premier enterrement n’a pas été sécurisé, il n’y a pas eu de prélèvent, mais tout porte à croire que c’était Ebola. Sa maman en est décédé et ce sont ses autres contacts qui sont en train de développer la maladie aujourd’hui à Tamaransy », nous a récemment indiqué Monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, préfet de Boké.

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

+224 622 10 43 78

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS