Boké 2Dans le cadre de la célébration du 54è anniversaire de l’indépendance de la Guinée à Boké, le 2 octobre 2012, plusieurs infrastructures y avaient été prévues. Au nombre desquelles, figurait la place des martyrs. Mais, jusque là, ce chantier reste toujours ouvert, a constaté Guineematin.com dont un journaliste a  séjourné récemment dans la préfecture.

Alors que les travaux devaient finir avant le 2 octobre 2012 pour pouvoir abriter les festivités de l’indépendance, la place des martyrs est toujours en chantier ; sinon un chantier abandonné. Puisque rien sur le terrain ne laisse penser à des travaux en cours.

Jointe au téléphone par Guineematin.com, l’ancienne présidente du comité de pilotage des festivités, Madame Kadiatou N’Diaye, actuellement ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts n’a pas réponse à nos questions. L’ancienne présidente du comité nous a conseillé de nous informer auprès du préfet Mohamed Lamine Doumbouya et des confrères qui auraient, selon elle, traité du sujet.

C’est ainsi que Guineematin.com a joint également au téléphone le préfet de Boké. Et, Mohamed Lamine Doumbouya a révélé que la place ds martyrs n’est pas la seule infrastructure qui est dans cet état. « Le siège du gouvernorat et le palais de la Justice aussi sont des chantiers », précise le préfet, avant de rappeler qu’il n’était pas à Boké au moment des fait : « Moi, j’étais à Faranah à l’époque. Donc, je n’en sais pas trop ».

Le préfet a tout de même confirmé que les travaux sur le chantier de la place des martyrs devaient finir avant la date du 2 octobre 2012.​..

Y a-t-il eu des détournements dans ce dossier pour que cette place publique continue de rester un éternel chantier ? Qui pourrait répondre de la gestion et donc du retard, sinon de l’abandon de ces travaux ?

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

+224 622 10 43 78

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin