Cas Makanéra : Lansana Diawara appelle à plus de compassion entre les guinéens

Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication
Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication

Dans un entretien téléphonique avec la rédaction de Guineematin.com, tard dans la soirée du vendredi 4 septembre 2015, Lansana Diawara, président du RECIPROC-Guinée et président de la commission emploi affaires sociales et culturelles du conseil économique et social, a exprimé sa compassion au Ministre de la Communication, Alhousseiny Makanéra Kaké, suite à l’accident de la circulation dont a été victime ce dernier. Il a surtout condamné les spéculations de certains citoyens…

« Nous étions très touchés lorsque nous avons appris l’accident dont a été victime Monsieur Makanéra, Ministre de la Communication. Avant tout, il est un citoyen. Nous pensons qu’il est d’abord de notre responsabilité en tant qu’acteur de la société civile de lui souhaiter prompt rétablissement », a entamé Lansana Diawara.

Plus loin, le président de RECIPROC-Guinée et président de la commission emploi affaires sociales et culturelles du Conseil économique et social s’est insurgé contre les auteurs des spéculations sur la vie du Ministre… « Nous avons été également meurtris de la façon dont certains citoyens  se sont réjouis de cet accident. Nous avons trouvé cela très incongru, de constater qu’on peut aller jusqu’à souhaiter la mort d’une personne.  Pour nous, c’est irresponsable », ajoutera-t-il.

Pour Lansana Diawara, cette triste réalité est une conséquence d’un certain déficit en termes d’éducation citoyenne autour des principes et valeurs humaines. « C’est un grand défi auquel nous, les acteurs de la société civile, nous sommes confrontés », monsieur Diawara.

Thierno Amadou Camara pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 10 43 78 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS