Présidentielle du 11 octobre: le PEDN de Lansana Kouyaté lance officiellement sa campagne

Lancement Camp Kouyaté 3En prélude à l’élection présidentielle du 11 octobre prochain, le candidat du PEDN, Lansana Kouyaté, a procédé hier, samedi 19 septembre 2015, au lancement officiel de sa campagne au stade Kabinet Kouyaté de Matoto, a constaté Guineematin.com à travers un de nos reporters.

C’est d’abord François Bourouno, chargé de la communication du candidat, qui a pris la parole pour expliquer le bilan du candidat sortant, le Professeur Alpha Condé. Selon lui, c’est un bilan négatif. Monsieur Bourouno a alors appelé les populations à aller voter massivement le 11 octobre prochain pour El hadj Lansana Kouyaté. « Seul Lansana Kouyaté peut lutter contre le chômage des jeunes, la division ethnique, le mensonge étatique. Lansana Kouyaté détient une capacité managériale, intellectuelle et relationnelle », a dit Faya François Bourouno.

Lancement Camp Kouyaté 4A son tour, El hadj Aboubacar Sidiki Diaby, directeur de campagne du candidat du PEDN, a d’abord expliqué ses rapports avec le Président sortant Alpha Condé, pour avoir été membre fondateur du RPG en 1988. « Grâce à nos efforts, Alpha Condé est à Sekhoutoureya. Il a déjà fait 5 ans et comme il a dit à tout le monde qu’il sera le Mandela de la Guinée, il faut qu’il respecte sa parole, car Mandela n’a fait qu’un mandat en Afrique du Sud. Donc, Alpha Condé doit rendre le témoin à Lansana Kouyaté » dira-t-il.

Lancement Camp KouyatéPour sa part, El hadj Lansana Kouyaté, le président et candidat du PEDN, sous les ovations du public acquis à sa cause, a dit que son parti s’est mis dans cette course pour la présidence afin de lutter contre la misère, le chômage, les mensonges, les errements, la duperie que vivent les guinéens depuis 5 ans. « Je vous promets, en tant que candidat, de vous faire reconquérir votre droit au mangé, de vous donner votre droit au travail. Dans nos établissements scolaires, il y a des classes qui ont 400 élèves ; est-ce que dans ces conditions on peut bien étudier ?», interroge le leader du PEDN.

Enfin, Elhadj Lansana Kouyaté a appelé à voter PEDN et à ne pas se laisser berner par des billets de 20 000 que le pouvoir distribue. Il a qualifié d’ailleurs cela d’insulte, avant d’appeler la HAC à laisser la presse diffuser les résultats affichés par les bureaux de vote, au nom de la transparence du scrutin.

C’est donc parti pour Lansana Kouyaté qui tient, comme les sept autres prétendants, à occuper la magistrature suprême de notre pays à la faveur du scrutin du 11 octobre 2015.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS