AG du RPG : une minute de silence pour la mémoire de nos soldats morts à Kidal (Mali)

RPG, Bany Sangaré
Bany Sangaré, secrétaire national de la Jeunesse du RPG

Le siège du RPG est aujourd’hui pris d’assaut par des ministres sortants et de nombreux autres hauts cadres. Hormis Bany Sangaré, Mme Eva Kross et autres habitués des lieux, il y a aujourd’hui d’autres personnalités comme Ibrahima Kalil Keïta, vice-président de la CENI, Damantang Albert Camara, ministre porte parole du gouvernement, le gouverneur de Faranah, le directeur de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances… Dans le rang des militants, la joie est extrême de se voir de nouveau choyé à la veille de la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale…

Le premier fait marquant de l’assemblée générale ordinaire de ce samedi 28 novembre 2015 est l’observation d’une minute de silence à la mémoire de nos deux soldats, engagés à la mission onusienne, la MUNISMA, et qui ont été tués lors d’une attaque tôt ce matin à Kidal, au Nord du Mali.

A l’ordre du jour, le débat  porte essentiellement sur le débriefing et précisions sur le discours du président de la République la semaine dernière au siège, la lutte contre Ebola, le compte rendu de la commission en charge de régler les problèmes au sein des structures du parti…

Mais, avant même le début de l’assemblée générale, des déclarations très hostiles ont été prononcées contre les journalistes des médias privés dont certains sont accusés d’avoir déformé les propos du président Alpha Condé, la semaine dernière. Des termes injuriés ont été utilisés pour qualifier les journalistes privés qui sont également menacés dans leur travail…

Ibrahima Sory Diallo est au RPG pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS