Le préfet de Tougué : « depuis la période coloniale, il n’y a pas eu une seule infrastructure ici »

8 décembre 2015 à 20 08 29 122912

Elhadj Abdourahmane Koïn Baldé, préfet de TouguéDans la poursuite de ses reportages et enquêtes dans la préfecture de Tougué, l’envoyé spécial de Guineematin.com a été reçu par le Préfet de Tougué, Elhadj Abdourahmane Koin Baldé, dans la matinée de ce lundi 7 décembre 2015. Dans cette interview du premier responsable de Tougué, il a été question de l’état des lieux de la préfecture, la situation de la caisse, le budget de la préfecture, les taxes que versent les sociétés de la téléphonie mobilise, de l’environnement, de la subvention octroyée par l’Etat, des conflits domaniaux, etc. mais aussi de ses réalisations depuis son installation à la tête de la préfecture de Tougué.

Lire

Parvenir à zéro faim dans 25 ans : le ministère de l’agriculture en conclave  avec des partenaires

8 décembre 2015 à 19 07 25 122512

AgricultureDans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le ministère guinéen de l’agriculture, en collaboration avec l’Alliance Globale pour les Initiatives de Résilience Sahel et Afrique de l’Ouest (AGIR), organise un atelier de partage sur le dialogue inclusif  pays (DIP), a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters, ce mardi 8 décembre 2015 dans un réceptif hôtelier de la place.

Lire

SOS Village d’Enfants recrute un comptable

8 décembre 2015 à 11 11 06 120612

SOS VillageRECRUTEMENT POUR UN COMPTABLE SOS Villages d’Enfants Guinée est une organisation sociale non gouvernemental d’aide au développement qui s’engage de puis 1985 à satisfaire les besoins des, les demandes et les droits des enfants. Les enfants sans soutien parental et ceux vivant dans des familles en difficulté sont au centre de notre action.

Lire

Tougué : l’ancien préfet, Boubacar Barry, est accusé d’avoir fermé la seule station de carburant

8 décembre 2015 à 10 10 33 123312

vieille station TotalLe centre ville de Tougué est confronté à plusieurs problèmes parmi les quels, le manque d’électricité et d’adduction d’eau potable pour les populations, a constaté Guineematin.com àtravers son envoyé spécial. Mais, ce qui est encore plus surprenant, la ville n’a aucune station de carburant… Bienvenue dans la « ville » où tout marche au noir ou tout est au marché noir…

Lire

Entretien avec le président de la délégation spéciale de Tougué, Sacko Barry : vidéos

8 décembre 2015 à 9 09 40 124012

Sacko Barry, maire de la commune urbaine de Tougué 1« Les contrats, c’est nous qui les signerons. Toute société qui n’aura pas signé avec nous reviendra pour renouveler le contrat, ça c’est sûr », a dit monsieur Mamadou Sacko Barry, le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Tougué, lors d’un entretien accordé à l’envoyé spécial de Guineematin.com dans la préfecture de Tougué.

Lire

RUSAL-CBK a reçu plusieurs députés, issus de tous les bords politiques, à Kindia

8 décembre 2015 à 1 01 22 122212

des députés de la commission Mines à la compagnie Rusal CBK de Kindia

C’est dans leurs rôles de mandataires du peuple que les représentants des différents groupes parlementaires de l’Assemblée nationale, regroupés autour de la commission des mines, ont été reçus par les responsables de la compagnie Rusal-CBK à Kindia, ce lundi 07 décembre 2015, a constaté Guineematin.com, à travers son envoyé spécial.

Aux dires des parlementaires, cette visite qui est la deuxième du genre, après celle effectuée sur le chemin de fer de Simbaya, elle s’étendra sur tous les sites de toutes les sociétés minières du pays pour toucher du doigt les conditions dans lesquelles se réalise l’exploitation minière.

C’est par la visite à l’insttitut pasteur de Guinée du centre de recherche en épidémiologie, Micro-biologie et soins médicaux (CREMS) de Pastoria réalisé et équipé par Rusal à plus usd 10 millions que cette tournée a commencé. Reconnu comme l’un des meilleurs centres épidémiologiques de la sous région, il est aussi un projet unique réalisé par une société minière. Le centre prend en charge des cas suspects ou confirmés d’Ebola. Selon docteur Sylla Aliayalatir, administrateur général du CREMS, depuis sa création, le centre a reçu cent quatre (104) patients, dont 32 cas confirmés d’Ebola.

Pendant cette visite les députés ont visité une salle de formation des médecins guinéens. Cette formation est assurée par des professeurs russes venus renforcer les capacités de nos medecins dans différents types de patologies. Cette formation est le fruit de la coopération guinéo-russe à travers Rusal qui prend tous les frais liés à cette formation et au fonctionnément du centre de recherche en épidémiologie,micro-biologie et soins médicaux

Après la visite de ce centre, qui s’est soldée par une séance de questions-réponses entre le personnel sanitaire et les députés, la délégation parlementaire et les responsables de la compagnie Rusal de Guinée, accompagnés par l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie en Guinée, Alexandre Bregadze, se sont dirigés sur le site de Balaya.

La spécificité au niveau de ce site d’exploitation et qui se trouve être une nouveauté, c’est l’implantation d’une nouvelle machine d’exploitation appelée « concasseur Mobile », qui, à elle seule, extrait la bauxite, la concasse et la fait charger sur les remorques. Cette machine a plusieurs avantages, notamment de par sa rapidité, mais aussi elle a moins d’effet sur la dégradation de l’écosystème.

Après Balaya, la délégation s’est rendue au centre de stockage, à Balandougou, qui a une capacité de cinquante mille (50 000) tonnes et qui charge six mille (6 000) tonnes par jour, avec des chargeuses.

Cette tournée a atteint son dernier virage à la cité de Débélé où les députés ont tenu à visiter les sites forestiers reboisés par la compagnie RUSAL-CBK.

À ce niveau, docteur  Nabé, le chef du service écologie de la CBK, a expliqué à leurs hôtes (les députés) que la OBK et SBK en 27 ans n’a réboisé que 25 hectares et la compagnie RUSAL-CBK en 14 ans  a reboisé 575 hectares, soient toutes les anciennes carrières laissés par ces compagnies.

Pour sa part, l’honorable Abdourahane Sinkoun, le président de la commission mines, au nom de ses pères, a remercié l’effort fourni par la compagnie RUSAL-CBK, avant de rappeler qu’il a trouvé une mine propre et bien organisé.

Après le site forestier, les députés ont visité le bâtiment abritant les laboratoires d’échantillonnage, où il y a eu aussi des échanges et explications sur les études des différents échantillons de l’alumine, composant utile, et la silice, composant nuisible.

députés de la commission Mines à KindiaCette tournée a pris fin par une conférence de presse. Dans sa communication, Elhadj Aboubacar Sidiki Sangaré, le chef du département chargé des relations extérieures de la CBK, a fait savoir qu’en plus des contributions contractuelles, la compagnie RUSAL-CBK assiste chaque année à coup de plusieurs centaines de millions et de manière volontaire les collectivités locales, notamment en matière scolaire et sanitaires.

L’honorable  Michel Kamano a tout d’abord remercié la compagnie CBK pour son implication dans le développement des collectivités locales avant de les inviter aussi à une meilleure collaboration entre eux et les services administratifs, particulièrement les services en charge de l’environnement.

De son côté, Alexandre Bregadze, l’ambassadeur de la Russie en Guinée, n’a pas caché sa satisfaction de cette visite des élus du peuple, venus en grand nombre à Kindia. « Je suis contant de constater que Rusal evolue bien en Guinée et cette position de Rusal peut encourager d’autres sociétés russes à venir investir en Guinée. Nous avons échangé  des idées constructives pour qu’on puisse ensemble résoudre les problèmes qui se posent », a expliqué Alexandre Bregadze, tout en encourageant cette initiative, qui coupe court à toute rumeur, selon l’ambassadeur.

Visiblement satisfait, le représentant adjoint de Rusal en Guinée, Alexandre Larionov, a remercié les députés pour leur visite dans les installations de Rusal-CBK avant de précisé que Rusal est avec la Guinée et la mine de Debele constitue le point de départ de cette coopération.

À rappeler que depuis 2011, Rusal a initié un programme de formation de cent jeunes étudiants guineens par an dans les différentes universités de la Russie. Ce programme coûte à la société cinq millions de dollars américains.

De retour de Kindia, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com   

Lire

Le vice-maire de Kollet à Guineematin : « Nous avons des mines… » (vidéos)

8 décembre 2015 à 0 12 03 120312

monsieur Aguibou Baldé, vice-maire de Kollet, Tougué« Nous voulons que Kollet soit désenclavé  et que des projets soient là. Vous savez que nous avons des mines ? Si ces minerais sont exploitées, c’est sûr que nos jeunes auront un emploi et je pense que la délinquance va s’amoindrir même si elle ne disparaît pas », espère monsieur Aguibou Baldé, le maire de la commune rurale de Kollet que l’envoyé spécial de Guineematin.com a interviewé.

Lire