Maman de Mamadou Aliou BaldéC’est le samedi 27 février 2016 que Monsieur Mamadou Aliou Baldé décida de venir à Koïn pour présenter à sa maman les condoléances suite au décès d’un de ses neveux. C’est après plusieurs centaines de kilomètres de parcours qu’il décéda dans le véhicule qui le transportait, a appris Guineematin.com de sa maman, âgée de plus de 75 ans.

Dans la journée d’hier, lundi 29 février 2016, la maman du défunt, Hadja Idiatou Baldé, a accepté de recevoir le correspondant local de Guineematin.com pour nous parler des circonstances de la mort de son fils, Mamadou Aliou Baldé, né en 1958.

Mamadou Aliou Baldé, Fabio 1« Il venait avec ses sœurs me présenter les condoléances, suite au décès de mon petit fils. Durant tout le trajet, il se sentant bien. Arrivée à Sadioyah, le village situé entre Kankalabé (Dalaba) et Fatako (Tougué), il baisse sa tête. Ses sœurs ont pensé qu’il était fatigué du voyage et se reposait. Mais, le chauffeur s’est rendu compte qu’il était décédé. Arrivée à Koïn, le chauffeur s’est dirigé à la grande mosquée où il a laissé la voiture pour venir aviser mon frère cousin, le préfet de Tougué qui est aussi mon voisin direct. Celui-ci est venu m’informer », a expliqué la maman du défunt, qui a reçu Guineematin.com à son domicile.

Finalement, au lieu de la maison familiale où il rêvait retrouver sa chère maman, Monsieur Mamadou Aliou Baldé a été conduit le même jour aux environs de 19 heures au cimetière de Ley Bhouli où il repose à jamais.

Avant-hier, dimanche 28 février 2016, une cérémonie de sacrifice a été organisée pour implorer la Clémence divine de pardonner ses péchés et l’accueillir dans son paradis éternel.

Guineematin.com présente les condoléances les plus attristées à la presse guinéenne, à sa famille biologique et aux parents de Koïn. Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix. Amen !

Alpha Ibrahima Diogo Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin