jeux universitairesDans le cadre de la relance des activités sportives en milieu universitaire, le Directeur du service des sports au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique avec ses partenaires, ont animé une conférence de presse dans un réceptif hôtelier de la capitale dans la soirée du mercredi 02 mars 2016, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Après la réussite de la première édition en 2014, la direction nationale en charge de l’organisation des activités sportives en milieu universitaire vient de relancer la seconde édition, à travers un contrat de partenariat de 3 ans qu’elle a signé ce jour avec la compagnie Target Communication.

Dans son discours, Haba Maurice Tobago, chargé du service des sports au département du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a d’abord parlé de l’historique de ces jeux universitaires en République de Guinée.

Selon lui, ces jeux universitaires ont existé dans notre pays depuis la première République, ce qui a valu à la Guinée de se hisser au sommet de la pyramide sportive, mais aussi culturelle de l’Afrique.

« La plupart des sociétaires du Hafia 77 étaient des universitaires, parmi lesquels, je peux citer les Mognouma, Cherif Souleymane, Petit Sory, Morciré et tant d’autres », a rappelé le responsable du service des Sports du département de l’Enseignement supérieur.

Pour Haba Maurice Tobago, le sport universitaire est dormant en République de Guinée. Cette relance vise à ce que ce sport soit à l’image de la ligue professionnelle guinéenne. Pour y parvenir, il faudrait mettre en place une politique nationale sportive, afin de permettre aux jeunes sportifs guinéens, au delà du championnat national, de prendre part aux jeux universitaires africains, a-t-il souhaité.

Pour sa part, Azzam Moukalled, directeur général de Target Communication, un des partenaires de l’événement, a exprimé toute sa satisfaction à soutenir cet événement sportif : «  Nous voulons mettre en avant le sport universitaire, mettre en avant l’être humain, mettre en avant l’énorme potentiel qui existe en Guinée et de pouvoir constituer un vrai vivier  dans lequel toutes les fédérations pourront puiser, s’il plaît à Dieu dans les années à venir » a promis le Directeur général de Target Communication.

Enfin pour Azzam Moukalled, ce partenariat est un plan qui va susciter beaucoup d’efforts de part et d’autres, et c’est un plan qui va couvrir tout le territoire national. Les universités des 7 régions administratives de la Guinée, en plus de la zone spéciale de Conakry, participeront à cette compétition, a-t-on indiqué, ajoutant que la répartition se fera comme suit :

Pour la zone spéciale de Conakry, 5 à 6 universités réparties en 10 équipes.

Pour les régions de l’intérieur, chacune d’entre elles aura 5 équipes.

Les demi-finales se disputeront à Conakry et la finale à Kankan.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com 
Tel. : ( 00224) 621 09 08 18 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin