Fodé Oussou et Cellou DaleinTrois fois Directeur de campagne du candidat de l’UFDG pour les élections présidentielles (en 2010 et 2015), Docteur Fodé Oussou Fofana est l’un des proches parmi les plus proches du chef de l’opposition guinéenne. Après un mois de séjour en Europe, le vice-président de l’UFDG a regagné la capitale guinéenne par le régulier air France dans la soirée de ce jeudi 3 mars 2016, a appris Guineematin.com de l’opposant en personne.

« Dès mon arrivée à Conakry, la première des choses à faire a été d’aller saluer le président Cellou et le féliciter de son grand leadership parce que j’ai suivi tout ce qui s’est passé à mon absence à travers les sites d’informations comme Guineematin.com », a introduit le vice-président de l’UFDG.

À en croire Docteur Fodé Oussou Fofana, les récentes tentatives de déstabilisation de l’UFDG ont plutôt produit l’effet inverse. « Notre parti est aujourd’hui plus fort que jamais ! Je pense que ceux qui avaient des doutes ont aujourd’hui la réponse : Seul Dieu peut déstabiliser ce parti ! C’est une machine à conquérir le pouvoir. Je pense que tout le monde l’a désormais compris. Et, je vous fais le pari que le jour où nous serons aux affaires, toutes ces haines seront anéanties. L’UFDG est un parti qui est foncièrement contre l’ethnocentrisme. Nous allons montrer la voie de l’unité nationale et du développement de ce pays », a notamment dit l’opposant.

Parlant d’un récent discours du ministre de la justice dans le dossier de l’assassinat de notre confrère Elhadj Mohamed Koula Diallo, Docteur Fodé Oussou Fofana a dénoncé la mainmise du pouvoir et surtout l’immixtion de Me Cheick Sako qui aurait désigné des coupables. « Je suis en colère contre le ministre. Comment maître Cheick Sako peut-il s’immiscer dans ce dossier à ce point ? Comment peut-il décréter comme ça que le coupable est parmi les 20 personnes arrêtées ? Pour lui, ils sont coupables uniquement parce qu’ils sont de l’UFDG ! Je ne suis pas d’accord avec le ministre de la justice. Il est allé très loin de son rôle de ministre. Il n’a pas à s’immiscer dans ce dossier. Je peux vous dire que Mohamed Koula Diallo, paix à son âme, a couvert presque toutes les activités de l’UFDG… », a notamment expliqué Docteur Fodé Oussou Fofana.

Concernant l’enquête, l’homme de confiance du chef de l’opposition guinéenne a laissé entendre que même sans les moyens technologiques actuelles, on ne devait pas tergiverser dans ce dossier. « Même dans la société primitive, on n’enquêtait pas comme ça. Comment peuvent-ils se contenter d’aller ramasser des gens d’un seul camp et se permettre de désigner le coupable parmi eux. Une balle à été tirée en pleine journée, avec toutes les vidéos, toutes les images qu’il y a eu, ils sont toujours incapables de mener des enquêtes sérieuses et de sortir le vrai coupables un mois après les faits ! Je rappelle qu’au temps de Sékou Touré, on était loin d’avoir la haute technologie actuelle. Mais, quand il y avait un assassinat, le lendemain on savait qui a tiré », a rappelé Fodé Oussou Fana, citant d’autres assassinats (madame Boiro, Gussein, la soixantaine de militants de l’opposition, etc.) pour souhaiter que notre justice cesse de servir les désidératas politiques des tenants du pouvoir.

« On avait espéré avec la nomination de Maitre Cheick Sako comme il venait d’un pays respectueux des droits de l’Homme et où la justice est indépendante. Mais, il vient de révéler son vrai visage », a fait remarquer Docteur Fodé Oussou Fofana.

Enfin, l’opposant a réclamé des enquêtes sérieuses pour que les vrais coupables soient identifiés et que les innocents soient immédiatement relâchés, sans aucune pression politique…

Entretien réalisé au téléphone par Nouhou Baldé pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin