Injures du président Alpha Condé aux malinkés : un médiateur nommé Saïd Fofana…

Alpha Condé au siège du RPG.jpg0Après avoir insulté la communauté malinké, le 28 mai dernier au siège du RPG arc-en-ciel, le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, multiplie les initiatives pour éviter d’être évincé par sa propre base politique. Au même moment qu’une mission est dépêchée d’urgence en Haute Guinée, des démarches sont entreprises auprès des personnalités influentes de la région, notamment les auteurs de la lettre ouverte qui lui exigent des excuses publiques, a appris Guineematin.com ce jeudi 9 juin 2016.

Selon des informateurs de Guineematin.com, c’est actuellement l’ancien Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana, qui sillonne les domiciles privés des personnalités influentes de la Haute Guinée pour plaider que son mentor ne soit pas lâché par ceux qui ont fait de lui président de la République de Guinée.

A en croire des confidences faites à la rédaction de Guineematin.com, Elhadj Mohamed Saïd Fofana s’est rendu hier à Nongo, chez Mamadi Diawara, leader et député du PTS (mouvance présidentielle), originaire de Siguiri et co-auteur de la virulente lettre ouverte contre Alpha Condé.

« La Haute Guinée est au bord de l’implosion… »

Mamadi Diawara, président du PTSJoint au téléphone par Guineematin.com, dans la journée de ce jeudi, Mamadi Diawara n’a pas voulu révéler le contenu réel de son entretien avec l’ancien Premier ministre. A en croire le député, la discussion avec Mohamed Saïd Fofana ne pouvait tourner qu’autour du sujet commun et la nécessité de garder la retenue en « cette période où la Haute Guinée est au bord de l’implosion… ».

Dans le même cadre, ce jeudi, 9 juin 2016, l’ancien Premier ministre d’Alpha Condé est allé voir le député uninominal de Siguiri, Sékou Savané, également co-auteur de la lettre ouverte qui exige des excuses publiques du président de la République, au risque de subir une dissidence de la base.

Justement, parlant de la base politique d’Alpha Condé, au moins sept personnalités proches du chef de l’Etat seraient en mission à l’intérieur du pays, notamment à Siguiri pour s’excuser des injures du président Condé à la communauté malinké.

Si on croit à certaines indiscrétions, les émissaires d’Alpha Condé n’ont pour le moment pas trouvé d’oreilles attentives. Au-delà même des injures qui touchent toute la communauté, les citoyens de Siguiri sont révoltés d’entendre celui pour qui ils ont refusé tout compromis avec l’ancien régime du Général Conté dire haut et fort qu’il ne doit sa victoire à personne et que les malinkés n’ont pas fait grand-chose pour lui. Face aux émissaires du professeur Alpha Condé, les sages auraient réitéré leur exigence que le président respecte ses engagements envers Siguiri.

Après avoir rencontré le préfet, Ibrahima Kalil Keita et le doyennat, les émissaires seraient actuellement dans les différentes sous-préfectures pour plaider en faveur du patron de Sékhoutouréya.

Parmi ces missionnaires, on a cité à Guineematin.com, la ministre des Travaux publics, madame Oumou Camara, le secrétaire général de la chambre de commerce, Fantamady Camara, le directeur général du Fonds de solidarité, Yassa Farin Condé, le directeur général adjoint du fonds forestier, Santigui Keita, Fodé Keita, cadre ressortissant de siguiri…

A suivre !

Nouhou Baldé pour Guineematin.com

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS