Thianguel Bori (Lélouma): un jeune époux cocu se donne la mort par pendaison

GuineematinLe corps sans vie du jeune Mamadou Lamarana, originaire de la sous-préfecture de Madina Wora, dans la préfecture de Mali a été retrouvé pendu dans la chambre où il logeait à Thianguel-Bori, commune rurale relevant de la préfecture de Lélouma, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la région administrative de Labé, en Moyenne Guinée.

Cette découverte macabre a été confirmée à Guineematin.com par le maire de la commune rurale de Thianguel-Bori, Monsieur Boubacar DIALLO hier, lundi, 13 juin. Elle aurait eu lieu le samedi, 11 juin 2016, au moment où le corps (sur la photo) qui avait déjà commencé à se décomposer dégageait une odeur nauséabonde.

Selon le maire de la commune rurale de Thianguel-Bori, c’est difficilement que les jeunes de la localité, aidés par les agents du centre de santé, ont pu détacher ce corps sans vie.

Aucune version officielle n’est encore donnée pour expliquer les motifs de cet autre cas de suicide par pendaison ; mais, les mauvaises langues du terroir révèlent que la victime déplorait ces derniers jours une mauvaise nouvelle. Celle d’apprendre qu’un de ses frères (un compère) a engrossé sa femme dans son village natal, à Madina-Wora, dans la préfecture de Mali.

C’est à l’aide d’un camion que ce cadavre humain a été transporté immédiatement après sa découverte dans le cimetière où le jeune époux cocu repose désormais à jamais, laissant derrière sa petite dulcinée et son frère qui l’aurait trompé.

La famille de la victime s’est rendue à Thianguel-Bori dans la journée du dimanche, 12 juin 2016, pour s’enquérir de la réalité et les condoléances d’usages.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones:(00224) 622 269 551 & 657 269 551

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS